RMC

Un tiers des automobilistes urbains envisage d'abandonner sa voiture personnelle

Un tiers des automobilistes en ville envisage d'abandonner sa voiture personnelle

Un tiers des automobilistes en ville envisage d'abandonner sa voiture personnelle - -

Selon une enquête d'IFOP, réalisée auprès de 1.500 Français qui habitent en ville, 86% d'entre eux sont automobilistes et près d'un tiers se dit prêt à abandonner sa voiture personnelle.

Difficultés pour se stationner, trafic engorgé, coût de l'essence, restrictions de circulation... la place de la voiture en ville est de plus en plus remise en cause. Les chiffres d'un sondage IFOP, commandé par le loueur Sixt, en janvier dernier viennent renforcer ce constat. 

32% sont prêts à abandonner la voiture

L'enquête a été réalisé auprès de 1.500 Français qui habitent dans une ville de plus de 20.000 habitants. 86% d'entre eux sont automobilistes mais surtout près d'un tiers se dit même prêt à abandonner sa voiture personnelle (32%). 

60% se sentent dépendants de la voiture

Cette étude indique aussi qu'une courte majorité des sondés (52%) considère que la réduction de la place de la voiture en ville est une bonne chose mais également que 60% d'entre eux se sentent "dépendants" de l’usage de la voiture individuelle. 

Pour remplacer la voiture, les personnes interrogées pensent d’abord aux transports en commun si l'offre proposée s'améliorait. Le vélo, la trottinette, le covoiturage et les voitures en location sont des options qui viennent ensuite. 

Matthieu Rouault avec Julien Vattaire