RMC

Une première: la région PACA boude la SNCF et veut Transdev pour gérer la ligne Marseille-Nice

L'ouverture à la concurrence va t-elle conduire la SNCF à perdre le marché de certaines lignes de TER? La première pourrait être la ligne Marseille-Nice.

C’est une première historique. La SNCF voit son monopole sur le rail français s’effriter. La région PACA veut en effet confier l’exploitation de la ligne de TER Marseille-Nice à un autre opérateur ferroviaire, et c’est le français Transdev qui a été choisi parmi les trois candidatures.

Si les élus régionaux confirment ce choix le 29 octobre prochain, ce sera le premier fait d’armes de l’ouverture à la concurrence du train tricolore. 160 kilomètres de chemins de fer, et un contrat à près de 900 millions d’euros: voilà ce que Transdev est sur le point de ravir à la SNCF.

4 autres régions intéressées 

Cette société française déjà présente dans 17 pays compte chaque jour près de 11 millions d’usagers et s'apprête donc à donner un coup de canif au monopole historique de la SNCF.

Le président de la région Renaud Muselier se félicite de cette orientation qui va permettre selon lui d’améliorer l’offre pour les usagers. Alors concrètement Transdev s’engagerait à doubler le nombre d’allers-retours quotidiens entre les deux villes pour passer de 7 à 14 pour un prix équivalent.

Néanmoins pas de changement prévu avant juillet 2025, le temps pour Transdev d’acheter de nouvelles rames et de construire des ateliers. 4 autres régions sont intéressées par l’ouverture à la concurrence de leurs TER: le Grand Est, les Hauts-de-France, l’Ile-de-France et les Pays de la Loire. 

>>> A LIRE AUSSI - Une seule carte de réduction, échange et remboursement gratuit trois jours avant le départ... La SNCF dévoile sa nouvelle grille tarifaire

Romain Houg (avec J.A.)