RMC

Un poteau Enedis menace sa maison: Enedis lui demande de financer les travaux avant de se rétracter

En début d'année 2022, Frédéric a acheté une maison sur plan. Mais le poteau qui devait être, sur le papier, éloigné de son domicile, se retrouve collé à son mur et menace le futur bâtiment. Après qu'Enedis lui ait demandé de financer le déplacement de ce poteau, l'entreprise va finalement, après l'intervention de RMC, prendre en charge les travaux.

En début d'année, Frédéric a acheté une maison sur plan dans les Bouches-du-Rhône. Sur le papier, il y a un poteau sur le terrain, mais qui semblait très loin de son futur pavillon. Mais aux débuts des travaux, Frédéric tombe des nues: le poteau est en fait collé à la maison. Plus haut que le toit, à moitié déterré, Frédéric a l'impression qu’il peut s’effondrer à tout moment. Il appelle Enedis, propriétaire du poteau pour faire déplacer l’ouvrage. Mais l’entreprise veut bien mais seulement si notre auditeur accepte de payer…

"C'est un poteau de 12 mètres. Le poids, je ne le connais pas mais à mon avis s'il tombe, il coupe la maison en deux. Il y a les chambres des enfants juste en-dessous, c'est une catastrophe. Enedis m'a dit qu'au niveau de la sécurité ce n'était pas top. Il me propose de le déplacer d'un mètre ce qui arrangerait la chose mais seulement ils me demandent 8200 euros pour le faire. C'est mon terrain privé, c'est leur poteau qui est sur mon terrain, c'est incompréhensible".

Malgré tout, il reste un mystère. En effet, selon la loi, un poteau sur un terrain privé doit être notifié au propriétaire par un document officiel. C'est une concession ou convention de servitude. Sans ce papier, Enedis n'a pas le droit d'avoir ce poteau sur ce terrain privé et doit le démonter à sa charge. Mais ni la mairie, ni le notaire n’ont trouvé la trace de ce fameux papier.

>>> Retrouvez toutes les enquêtes de RMC s'engage pour vous en podcasts

Cinq à six mois de chantier

En octobre dernier, l'équipe de RMC s'engage pour vous avait contacté Enedis. Ils avaient promis de répondre à notre auditeur en deux semaines. L'entreprise a tenu parole et le changement de ton est radical. Enedis va finalement bien prendre en charge le déplacement du poteau. Dans cette lettre, au ton étrange, l’entreprise dit que le poteau ne gêne pas la maison et n’explique pas pourquoi il est sur le terrain, mais Enedis veut bien le déplacer à ses frais. Un soulagement pour Frédéric:

"La maison va reprendre de sa valeur car le poteau sur le terrain, ce n'était pas idéal et au niveau sécurité, n'en parlons pas. Sans l'intervention de RMC on ne serait jamais arrivé à faire quoi que ce soit. On n'oubliera pas ce que vous avez fait pour nous."

Un technicien va venir dans quelques semaines pour choisir le nouvel emplacement du poteau. S’en suivra cinq à six mois d’intervention. La maison de Frédéric va mettre un peu plus de temps à sortir de terre, mais il espère pouvoir s’y installer avant la fin de l’année prochaine.

RMC s'engage pour vous
Pour contacter notre équipe : rmcpourvous@rmc.fr

Joanna Chabas avec Maxime Martinez