RMC

Souppes-sur-Loing: "Nous allons être sans activité pendant 4 mois, c'est catastrophique"

Alors que Manuel Valls a annoncé la mise ne place d'un "fonds d'extrême urgence" de "plusieurs millions d'euros", les sinistrés tentent de reprendre le cours de leur vie. Mais le chemin sera long comme le raconte Juliette, habitante de Souppes-sur-Loing, ce matin sur RMC.

Les habitants de Souppes-sur-Loing ont pu retourner voir leur domicile après 5 jours de crue. Ils avaient dû quitter leur domicile mercredi matin. Ce dimanche l'eau s'était retirée de cette petite ville de Seine-et-Marne. Mais il faudra encore attendre avant de pouvoir réinvestir les lieux.

Julie, la boulangère n'a pu que constater les dégâts.

"On a eu entre 1,70 et 1,80 mètre d'eau dans la boulangerie. Le magasin, le fournil tout est dévasté. On a fait le constat avec la famille très proche pour nous soutenir parce que nous ne sommes pas très soutenus par notre maire, déplore-t-elle. On ne l'a pas vu du tout dans les rues".

"Tout est saccagé"

Julie espère pouvoir rouvrir son commerce le plus vite possible mais a bien conscience qu'il lui faudra attendre au moins "3 ou 4 mois"… "C'est catastrophique. Tout est saccagé. Il faut tout changer, les machines, le four. J'ai réussi à sauver la voiture, mais c'est minime par rapport au reste ", explique-t-elle.

Elle regrette le manque de prévention: "Le mardi soir, on a été avertis d'une crue mais là ça a dépassé le pic". Julie salue toutefois la solidarité qui s'est mise en place: "Il y a un soutien énorme entre les habitants, les commerçants. On voit cette force humaine, c'est super".

En attendant, Julie ne se laisse pas abattre: "Ca fait 11 ans qu'on est installés et en une nuit on a tout perdu. Mais on va repartir à neuf et motivés!"

P.B. avec JJB.