RMC

Stérilisation des chats errants: le gouvernement va dresser un état des lieux chiffré

INFO RMC. Dans le cadre de la loi "visant à lutter contre la maltraitance animale et conforter le lien entre les animaux et les hommes" promulguée le 1er décembre, le gouvernement doit rendre, sous six mois, un "diagnostic chiffré" sur la question des chats errants.

En septembre dernier, Laurette avait contacté "RMC s’engage pour vous" (rmcpourvous@rmc.fr) pour des problèmes de chats errants. Elle habite à Eysines, en Gironde, près de Bordeaux. Et la mairie refusait de stériliser les chats errants de la commune. 

Laurette a rappelé RMC cette semaine: lors du dernier conseil municipal, un partenariat a été signé avec la Fondation 30 millions d'amis. Le financement de la stérilisation des chats errants sera partagé de manière égale entre la ville et la fondation. "J’étais hyper contente, ça faisait des années que je demandais que la mairie fasse quelque chose pour les chats errants !" raconte Laurette à RMC. 

Le problème, c’est qu’aujourd’hui, les municipalités ne sont pas obligées de stériliser les chats errants. Et comme ça coûte cher, beaucoup ne le font pas. Environ 1 commune sur 30 a signé ce type de partenariat avec l'association. Cela a pourtant failli devenir obligatoire récemment. Une proposition de loi a été déposée à l'Assemblée nationale mais elle a été rejetée par le Sénat. 

>> Tous les podcasts de "RMC s'engage pour vous"

​​​​​​​

"La loi va commencer par analyser précisément quel est le problème"

Le projet est pas enterré pour autant. Les parlementaires ont voté une loi, promulguée le 1er décembre dernier. Et c'est une information RMC: le gouvernement doit dresser sous six mois un diagnostic chiffré sur la question des chats errants.

"La loi prend en main la gestion des chats errants en France, c’est une très bonne nouvelle, selon Loïc Dombreval, député LREM des Alpes-Maritimes et rapporteur du texte. La loi va commencer par analyser précisément quel est le problème. Combien sont ces chats ? Où sont-ils situés sur le territoire ? Combien coûtera leur capture et leur stérilisation ? Et ensuite, avec quelle méthode et quel agenda ?"

Le rapport, piloté par le ministère de l'Agriculture, doit être remis aux parlementaires avant le 1er juin. Les associations estiment qu’un couple de chats non-stérilisés peut provoquer, directement et indirectement, la naissance de 20.000 chats en quatre ans.

Benoit Ballet