RMC

Il harcelait sans cesse une jeune influenceuse: Florian T. condamné à 8 mois de prison ferme

-

- - -

Depuis plusieurs semaines, le jeune homme de 20 ans envoyait des mails à une jeune influenceuse, pour lui dire qu'il allait la violer et la tuer. Quelques jours après un premier jugement pour cette affaire, il a été condamné pour avoir menacé un ami de l'influenceuse avec un couteau.

Il lui a fallu moins de deux semaines pour être de nouveau condamné... Douze jours exactement après avoir été condamné à 2 ans de prison avec sursis pour menaces de mort contre une jeune influenceuse, Lucile, Florian T. a été condamné lundi, à huit mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Pontoise pour menaces de mort, vendredi dernier, contre un ami de la jeune femme.

Depuis plusieurs semaines le jeune homme de 20 ans envoyait des mails à la jeune influenceuse, plus de 60.000 abonnés sur Instagram, pour lui dire qu'il allait la tuer et tenter de découvrir où elle habitait.

C'est une semaine après son jugement à la mi-août que Florian tombe sur une nouvelle vidéo de Lucile, déjà victime pendant de longues semaines de son harcèlement, de ses menaces de morts et de viols, qui cette fois se moque de lui et de sa condamnation.

>> A LIRE AUSSI - 300 euros par jour dès 13 ans, une nouvelle génération ultraviolente: un ancien dealer marseillais témoigne sur RMC

"Je vais tous vous planter, toi et Lucile"

Il se met alors en quête de la retrouver. Et la tâche n'est pas impossible. Influenceuse de 19 ans, Lucile publie régulièrement des vidéos sur Instagram. Grâce à cela, Florian la localise près d'un restaurant dans le 13ème arrondissement de Paris où elle s'est identifiée sur une vidéo.

Mais sur place, c'est l'un de ses amis qu'il trouve. Il sort un couteau de son sac et le menace: "Je vais tous vous planter, toi et Lucile".

Devant le tribunal de Pontoise, Florian T. a démenti avoir sorti son couteau: "Je n’ai pas sorti le couteau. Je lui ai montré dans le sac pour le dissuader de parler fort. Je lui ai dit: 'viens on va discuter dehors, je ne vais pas l’utiliser'", assure-t-il comme le rapporte Le Parisien.

Lui qui se vantait sur internet de ne jamais finir derrière les barreaux, est finalement condamné lundi à 8 mois de prison ferme avec cette fois, un mandat de dépôt.

>> A LIRE AUSSI - "C'est aux femmes de rester à la maison!": ce jeune papa a été harcelé par son patron après avoir demandé un congé parental

Maxime Levy (avec Guillaume Dussourt)