RMC

Paris Games Week: dans le futur, les jeux vidéo seront multisensoriels

C’est le grand rendez-vous français des fans de jeux vidéo: la Paris Games Week fait son grand retour après deux ans d’absence. Dans le futur, les jeux vont faire appel à tous nos sens et on pourra ressentir physiquement ce qui se passe à l'écran.

Avec le retour de la Paris Games Week cette semaine, après deux ans d’absence, c’est l’occasion de rappeler l’importance du jeu vidéo en France et dans le monde. Tout le monde joue, ou presque. Près de 3 milliards de joueurs dans le monde, 37 millions de Français, un âge moyen 38 ans, première industrie culturelle mondiale devant le cinéma et la musique... Le produit culturel le plus vendu tous les ans en France, c’est le jeu FIFA. Des jeux de plus en plus réalistes sur les consoles de dernière génération. Mais on peut aller encore beaucoup plus loin, avec des jeux multisensoriels.

C’est la prochaine étape. On va coupler les jeux à tout un tas d’accessoires qui vont vous donner une sensation physique en fonction de ce qui se passe à l’écran. On va ressentir ce qu’est censé vivre notre personnage. La startup française Actronika, par exemple, a mis au point une veste haptique qui permet de ressentir physiquement ce qui se passe à l’écran. Cela ressemble un peu à un gilet pare-balles ou un gilet de sauvetage, équipé de 20 micro-moteurs qui sont autant de zones sensibles qui s’activent en fonction de ce qui se passe.

Si votre personnage à l’écran se prend une balle, vous allez ressentir physiquement un choc. S’il pleut à l’écran, vous allez sentir les gouttes de pluie qui tombent sur vous. Votre personnage se prend une boule de neige, vous ressentez physiquement l’impact sur votre torse, et même le froid de la boule de neige. Même chose si un monstre vous étouffe, vous allez avoir une sensation d’étouffement. Et s’il y a du feu autour de vous, vous sentirez cette chaleur sur votre peau. C’est un peu le principe des manettes vibrantes, qui existent depuis des années, mais poussé à l’extrême. Et quand vous couplez ça avec un casque de réalité virtuelle, déjà très immersif, vous êtes complétement plongé dans l’aventure.

Des gants ou des masques pour jouer et ressentir

Alors, va-t-on ressortir avec des bleus si on joue à un jeu de combat ? Ça ne va pas jusque-là, sauf si vous le souhaitez vraiment… C’est un ingénieur américain qui a mis au point cet appareil à cheval entre accessoire de jeu vidéo et instrument de torture. Une paire de bras robotiques équipés de gants de boxe, qui vont frapper le joueur dans la vraie vie lorsqu’il joue à un jeu de combat en réalité virtuelle. Là, pour le coup, l’immersion est totale. On ne va pas voir arriver ça demain dans nos salons.

Mais on va voir arriver des accessoires qui vont renforcer l’immersion en faisant appel à tous nos sens. Ça peut aussi prendre la forme de gants, comme les HaptX, qui par un retour de force vont vous donner la sensation de toucher les objets que vous voyez dans le jeu. Dans un jeu de basket, vous aurez l’impression que le ballon est vraiment dans vos mains. Dernier exemple: une entreprise japonaise, Cerevo, a mis au point des chaussures spéciales à enfiler quand on est en train de jouer, qui vont vous donner la sensation de vous enfoncer dans la neige ou dans un terrain marécageux. De quoi complétement oublier le monde réel.

Et l'odorat, alors ? On nous a longtemps promis le cinéma en odorama, qui permettrait de sentir dans la salle ce qui se passe quand on regarde un film. Ce n’est pas encore probant, même s’il y a eu pas mal d’expérimentations ces dernières années. Comme cet accessoire pour les consoles et les PC, un masque olfactif, baptisé Feelreal. Un petit accessoire couplé à un casque de réalité virtuelle qui va, à certains moments clés, vous envoyer des odeurs qui correspondent à l’action. A l’intérieur, vous avez des capsules aromatiques et des ventilateurs. Et donc vous allez avoir la sensation du vent sur votre visage ou de la chaleur, des gouttes de pluie, et puis certaines odeurs. Par exemple, vous jouez à un jeu de tir, vous allez sentir l’odeur de la poudre. Ou celle de l’asphalte brûlant dans un jeu de Formule 1. Ou encore des énigmes qui vont pouvoir être résolues au sein du jeu en faisant appel à votre odorat.

Anthony Morel