RMC

Zevent 2022: une dernière édition record avec son lot de polémiques

10.182.126 euros: c'est la somme absolument folle qu'ont réussi à récolter les quelque soixantes streamers présents à Montpellier ce week-end pour la sixième édition du Zevent. Un record de dons par rapport à la précédente édition. Pourtant, en 2023, le Zevent, sous cette forme, n'existera plus.

Record battu pour le Zevent… encore. L’événement caritatif diffusé sur Twitch, créé en 2016 par le streamer français Adrien Nougaret, alias Zerator, a permis de récolter 10.182.126 euros, battant ainsi le chiffre de la précédente édition de 10.064.480 euros.

Pendant 50 heures, une soixantaine de streamers ont mobilisé leur communauté et récolté des dons en faveur de cinq associations environnementales: Sea Shepherd, la Ligue de Protection des Oiseaux, WWF et Sea Cleaners.

Pourtant, si cette sixième édition du Zevent a une nouvelle fois été un succès, elle est aussi la dernière. En effet, Zerator a plusieurs fois ces derniers jours affirmé qu’il souhaite modifier le format de l'événement pour l’année prochaine. "Cela faisait longtemps qu'on voulait faire un Zevent sur l'environnement. Mais on voulait que ce soit un petit peu le dernier, la fin des boucles. Ce n'est pas vraiment le dernier Zevent, on voudrait juste qu'il se recentre à l'échelle humaine, peut-être de manière plus locale avec moins de gens”, a-t-il indiqué dans une interview France Info.

De grands streamers absents

Un changement de format donc, alors que l'organisation de l’édition 2022 a eu son lot de polémiques et de rebondissements. D’abord avec de gros streamers qui n’ont pas répondu présent. En effet, plusieurs des plus gros streamers et youtubeurs de la scène française n’étaient pas présents à Montpellier, contrairement aux éditions précédentes. C’était par exemple le cas pour Gotaga, Squeezie, Inoxtag, ou encore le fondateur de la Kcorp, Kameto…

Des absences très remarquées qui faisaient craindre un flop pour cette édition. Mais il n’en a rien été. Des désistements qui ont d’ailleurs été assez mal vécus par Zerator, qui s’était confié dans une interview à GQ.

“Je sais qu’il y a certains streamers qui ne ressentent pas la même hype sur l'événement et qui ne veulent plus revenir. Il y en a qui ont prétexté des plannings chargés, mais ce n’était pas forcément vrai. Je peux comprendre que c’est difficile de dire en public qu’on ne souhaite pas aller au Zevent pour sauver la planète”, a-t-il indiqué.

L’autre polémique avait eu lieu en amont de l’événement. En effet, les dons devaient au départ aller à l’association GoodPlanet, de Yann Arthus-Bertrand. Mais de nombreux membres de la communauté du Zevent se sont levés contre cette fondation qu’ils accusent de “greenwashing”. En effet, ils reprochent notamment à Yann Arthus-Bertrand d’avoir été financé par le Qatar pour la réalisation de son film Home. Ce dernier a également soutenu la Coupe du monde de football qui se tiendra dans le pays du Golfe en novembre prochain. Face à ces polémiques, la fondation a préféré se retirer de l’événement. "Il est clair que l’association choisie cette année ne vous a pas convaincus, mais aussi qu’aucune association citée dans vos réponses ne fait consensus", avait écrit sur Twitter Zerator.

C’est donc les quatre associations Sea Shepherd, la Ligue de Protection des Oiseaux, WWF et Sea Cleaners qui vont bénéficier des dons, même si certaines sont toujours décriées.

Emmanuel Macron félicite les streamers et provoque la colère de certains

Finalement, l’événement a, sur le plan comptable, été une nouvelle fois un immense succès. Un succès qui a, comme les autres années, été félicité par le président de la République Emmanuel Macron. Le chef de l’Etat a rendu hommage aux streamers dans une vidéo publiée sur Twitter.

“Bravo, parce que vous êtes encore une fois au rendez-vous des défis que vous vous êtes lancés, en défendant une cause, l’écologie. Une cause que je partage et sur laquelle on va continuer de faire et d’aller beaucoup plus vite", appuie-t-il.

Un message qui passe pourtant très mal chez certains streamers du Zevent.

En effet, plusieurs dont Antoine Daniel, Ponce, ou encore la streameuse AngleDroit, ont eu des mots très crus vis-à-vis du président, dénonçant une récupération politique.

Guillaume Descours