RMC

Vers la fin des biberons en plastique? Un rapport parlementaire alerte sur les risques pour la santé des enfants

INFORMATION RMC - Un rapport parlementaire préconise d'interdire les biberons en plastique pour les nourrissons et les enfants en bas âge.

Bientôt la fin des biberons en plastique? C’est en tout cas ce que préconise un rapport parlementaire. En cause: les risques des perturbateurs endocriniens sur la santé, perturbateurs présents dans les matières plastiques. Le texte sera examiné à 9h30 ce mercredi à la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale.

L'idée des députés, c'est de déposer un amendement au projet de loi sur l'économie circulaire, qui sera débattu la semaine prochaine à l'Assemblée Nationale. L'une des rapporteuses du texte, la députée LREM des Bouches du Rhone Claire Pitollat, aimerait que s'applique le principe de précaution. Pour elle, la France doit être fer de lance dans la lutte contre l’exposition aux perturbateurs endocriniens.

"Pour des publics fragiles comme les nourrissons, ça va avoir un impact assez conséquent sur leur santé"

Notamment envers les publics les plus sensibles que sont les femmes enceintes, ce dès la conception du fœtus, les nourrissons, les enfants en bas âge et les adolescents. Elle demande donc tout simplement dans un premier temps d'interdire les biberons en plastique.

Même si aujourd'hui on ne connait pas encore les effets des perturbateurs endocriniens sur la santé à long terme la députée LREM Claire Pitollat demande donc la fin des biberons en plastique.

"On parle bien du principe de précaution. Pour des publics fragiles comme les nourrissons, ça va avoir un impact assez conséquent sur leur santé. Il faut limiter leur exposition aux perturbateurs endocriniens et là en l’occurrence le plus simple c’est de limiter l’utilisation du plastique".
Romain Poisot (avec C.P.)