Assassinats ciblés: "Arrivera-t-on à tuer 500 jihadistes français? Est-ce moralement justifié?"
 

Selon Vincent Nouzille, François Hollande a autorisé les assassinats ciblés de plus de quarante jihadistes depuis 2013. Invité de Bureau de vote ce jeudi sur RMC, l'auteur d'Erreurs fatales a expliqué en quoi ces méthodes posent question quant au respect du droit et de l'efficacité de la lutte anti-terrorisme.

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • jack85
    jack85     

    Serait il justifie que ces terroristes tuent des innocents.ces personnes qui tiennent ce type de propos sont des irresponsables

  • Bolinger
    Bolinger     

    Il se pose des question ? C est une honte !!! Qu il aille en discuter avec les centaines de victimes ou leur famille que ces barbares sans ont détruits
    Je serai curieux de voir l accueil qui lui sera réserver.

  • Bolinger
    Bolinger     

    Il se pose des question ? C est une honte !!! Qu il aille en discuter avec les centaines de victimes ou leur famille que ces barbares sans ont détruits
    Je serai curieux de voir l accueil qui lui sera réserver.

  • Toutcequilnefautpasdire
    Toutcequilnefautpasdire      

    On va pas les pleurer, non plus !

  • Jacluc33
    Jacluc33     

    Les Juges se posent ils une seule fois la question de savoir si les Jihadistes ont le droit de nous massacrer ou pas . De tels propos sont scandaleux et montrent à quel point ces gens là sont déconnectés de toute réalité . Une guerre est une guerre et le droit de neutraliser l ennemi qui nous attaque est reconnu internationalement . Ils feraient mieux de s occuper des criminels et des tueurs plutôt que de philosopher

    jack85
    jack85      (réponse à Jacluc33)

    100 000 fois d'accord avec vous

  • beaudolo
    beaudolo     

    les juges sont en colère parce qu'il n'y aura pas de procès? Hé bien, pour qu'ils puissent passer leur colère, il faut les envoyer dans le désert Malien avec pour mission de ramener chacun un prisonnier terroriste! Cela dit pour une fois nos impôts ne seront pas gaspillés pour amuser nos juges et il n'y aura pas le risque de les voir remis en liberté!

Votre réponse
Postez un commentaire