RMC

Les Trophées PME RMC : « Et les lauréats 2020 sont… »

art1

art1 - rmc

C’est fait ! La remise des prix des Trophées PME RMC s’est transformée en un format 100% digital riche en émotions et présentant de belles histoires d’entrepreneurs. Avec la participation exceptionnelle d’Agnès Pannier-Runacher, Ministre déléguée à l’industrie et marraine du concours, revivez cette remise des prix du 17 décembre présentée par Apolline de Malherbe, présentatrice de « Apolline Matin » de 6h à 8h30 sur RMC et Anthony Morel, journaliste RMC, ici => https:\/\/tropheespmermc.com\/finale-tropheespmermc\/

« C’est l’édition du dynamisme » nous disait en début d’émission Agnès Pannier-Runacher. Et le moins que l’on puisse dire c’est que ces trophées ont démontré une nouvelle fois, dans un contexte difficile, que les entrepreneurs continuent de se bouger et d’innover.
Pour Apolline de Malherbe, « ces trophées sont une véritable bouffée d’oxygène et c’est même émouvant de découvrir ces histoires exceptionnelles d’entrepreneurs. »
Effectivement, nous avons été séduits, surpris, étonnés, épatés, charmés et émus par les lauréats des Trophées PME RMC 2020. Toutes les émotions étaient réunies dans cette émission, mais aussi en coulisses : « vous avez bien fait d’aller jusqu’au bout des Trophées, cela nous fait un bien fou ! » nous confiait l’un des heureux gagnants. Il faut dire que cette édition a été compliquée à réaliser, mais nous nous devions d’être à vos côtés jusqu’au bout.

Mais au-delà du travail des équipes des Trophées PME RMC, c’est le regard joyeux des lauréats présents qui nous a certainement le plus touchés.
Pendant ce temps-là, à l’antenne, Anthony Morel nous fait part de sa passion pour les robots lors de la remise du trophée à la PME Shark Robotics. Il est également séduit par le sac à dos Gravipack, qu’il n’a pas hésité à tester (une nouvelle fois) devant les caméras. Apolline de Malherbe s’émerveille devant la beauté des montres Pequignet Horlogerie et de leur mécanisme. « On dirait des petits cœurs qui battent ! » lance-t-elle en direct. Enfin, moment d’émotion devant l’histoire incroyable des couturières de la marque Indiscrète. Retour en coulisses : « Vous nous avez donné, encore plus, l’envie de continuer, de grandir et de nous développer, surtout en ce moment » nous rappelait un autre lauréat : l’objectif des Trophées PME RMC 2020 est donc atteint. Les sourires, même sous les masques, ont permis de créer une ambiance positive pour tous les entrepreneurs présents ou devant leur écran. Ils nous ont démontré que la France bouge toujours, crée et avance malgré un climat plutôt morose. Pour Michel Picot, éditorialiste du concours : « Ce sont eux, les héros de notre relance économique. »
Vous venez avec nous en 2021 ? On vous en dit plus très vite.

Les lauréats des Trophées PME RMC 2020

Prix « Artisanale » - Pequignet horlogerie (Est)

Pequignet Horlogerie est certainement l’une des dernières maisons horlogères françaises réellement indépendante et qui garde la maîtrise de ses créations et de sa fabrication. L’entreprise a été rachetée en 2017 par quatre anciens cadres de la maison. Ces passionnés ont su relever le défi de créer leur propre mouvement, pour mesurer le temps qui passe : le Calibre Royal est le seul et unique calibre français de Haute Horlogerie de Manufacture.

Prix « Créative » - Shark Robotics (Sud-Ouest)

Il s’agit de leur 2e participation aux Trophées PME RMC. La PME Rochelaise nous a impressionnés ces deux dernières années. En 2019, un de leur robots est parti combattre les flammes au cœur même de la Cathédrale Notre-Dame de Paris. Colosus a permis de réduire les destructions au sein de l’édifice où la température a atteint les 800°. En 2020, la PME adapte un de ses robots qui devient un « désinfecteur » anti-COVID. Une grosse firme américaine s’intéresse à eux, ils pénètrent le marché américain. Prochaine étape : l’espace !

Prix « Fabriqué en France » - Indiscrète (Sud-Ouest)

Une des plus belles et émouvantes histoires de résilience et de pugnacité. La vie de cette PME n’a pas été un long fleuve tranquille. Ces cadres d’une grande entreprise de confection de lingerie décident, après leurs licenciements, de créer leur propre marque. Mais à cause d’un client défaillant, d’un autre qui ne paie pas, la PME s’endette. Face à cette situation, l’un des dirigeants se suicide. Mais les couturières décident de continuer et trouvent un investisseur ! En mars dernier, elles ne confectionnent plus que des masques de protection… Et le stock de lingerie est là. Victime d’un cambriolage, le stock disparaît. Mais l’entreprise a résisté face à cette nouvelle épreuve et ses projets se concrétisent. Cette marque de lingerie « made in France » nommée « Indiscrète » pour les femmes existe désormais aussi pour les hommes.

Prix « Jeune Pousse » - Gravipack (Est)

La jeune pousse a inventé un système de sac à dos qui permet de mieux répartir le poids du sac, en ne s’appuyant pratiquement plus sur les épaules. Ces sacs pour la randonnée ou pour les scolaires ont été remarqués par les membres du jury. Aujourd’hui, Gravipack poursuit son développement et fera son apparition dans quelques magasins spécialisés. La prochaine étape sera de renforcer son unité de fabrication.

Prix « Responsable et durable » - Too Good To Go (Bassin Parisien)

Cette entreprise est un « phénomène » incroyable ! Leur but : lutter contre le gaspillage alimentaire. Leur solution : une application permettant de relier des magasins alimentaires (mais aussi des hôtels) dont les produits ne seront pas gardés et finiront à la poubelle. Plutôt que de tout jeter, l’idée est d’en faire des paniers vendus le tiers du prix. Too Good To Go se charge de mettre en relation les établissements et les consommateurs. Et c’est un succès phénoménal car pour la seule année 2020, leur solution a permis d’éviter de jeter 19 millions de repas !

Prix « Solidaire » - Rogervoice (Bassin Parisien)

Ils ont osé proposer une solution efficace pour permettre aux personnes sourdes ou malentendantes de téléphoner ! Leur application, avec une bonne dose d’intelligence artificielle, écrit sur l’écran du smartphone l’intégralité d’une conversation téléphonique et en cas de besoin, une personne peut aussi assurer la retranscription par le langage des signes !