RMC

"Expliquez-nous": le conflit des retraites vu de l'étranger

La presse étrangère a braqué ses projecteurs sur la France et sur ses manifestations. Globalement, les journaux américains et européens s'étonnent de ce qui est en train de se passer.

Alors que le mouvement de grève contre la réforme des retraites dure depuis près de deux semaines, la presse mondiale s’intéresse de nouveau à la France. La situation en France est absolument “Puzzling”, “Déroutante”. C’est ce qu’estime le Los Angeles Times, qui écrit : "Quand les Français se mettent en colère, le monde entier ressent le coup de vent".

La France est déroutante parce qu’elle a tout pour elle. Les vins fins, la haute cuisine, la mode et environ mille fromages. Plus le meilleur système de santé du monde gratuit et accessible à tous. L’école et les universités gratuites, la semaine de 35 heures. Six semaines de vacances, le congé parental, la protection sociale enviable et la retraite à 62 ans. Et malgré cela, estime le journaliste Kim Willsher, les Français sont malheureux. Parce que la culture française, c’est le cynisme, le pessimisme, le fatalisme.

Jamais un Français ne va vous dire qu’il est riche et heureux. Parce qu’il a peur des jaloux. La culture française, c’est la culture du non. Loin de la culture anglo-saxonne du “yes we can”, traduisez : “Oui, tout est possible”.

Et le journal californien souligne encore que 32% des Français prennent des antidépresseurs. Bref, nous serions “Les Misérables”. C’est le titre de l’article en français dans le texte.

Un autre grand quotidien américain, le New York Times parle de la nervosité française. La France est nerveuse, elle veut de la sécurité et rien d’autre, et Emmanuel Macron fait peur à ses concitoyens en voulant réformer le généreux système des 42 retraites françaises. 

Crise autour d'Emmanuel Macron

Et derrière la colère, il y a la figure très contestée du président lui-même. Son style personnel, parfois impérieux, irrite les Français. Emmanuel Macron est un ancien banquier d’affaire qui s‘est fait élire en promettant de secouer le vieux système sclérosé. Mais sur les retraites, il parle souvent aux Français, très longuement, il rentre dans les détails, mais il ne les rassure pas. 

Et le journal estime qu’aujourd’hui Emmanuel Macron est moins populaire en France que Donald Trump ne l’est aux Etats-Unis. Sur notre système de retraite, le journal conclut que nous avons les pensions parmi les plus élevées, l'âge de départ le plus bas, le taux de pauvreté des seniors parmi les plus bas. Bref la France est un pays ou les lieux de loisir sont remplis de retraité en pleine forme.

Un hebdomadaire polonais se demande si la France est au bord d’une révolution et si Emmanuel Macron est près de la chute. Le Times de Londres nous annonce un long hiver de Grève. Die Welt en Allemagne a titré sur une révolte anti-macron. En Italie, le Corriere de la Sierra écrit que c’est surtout Macron et son gouvernement autoritaire qui sont la cible des manifestants. 

El Pais en Espagne prend de la hauteur pour estimer que c’est un modèle de société qui est en jeu, que les retraites font partie de l’identité nationale de la France. Cela fait assez longtemps qu’on n’avait pas parlé autant de la France. 

Nicolas Poincaré