RMC

Comment les ordinateurs pourraient nous permettre de ne plus payer de facture de chauffage

"C'EST CA LE PROGRES"  - Alors que le froid s’installe sur la France, vous avez peut-être une solution pour lutter contre l’augmentation des prix de l’énergie: des immeubles entiers chauffés gratuitement grâce à des ordinateurs.

Deux Français sur trois déclarent avoir froid chez eux malgré le chauffage. L’idée de “Qarnot computing”, qui équipe certains immeubles à Bordeaux ou dans le XIe arrondissement de Paris par exemple, c'est de faire des immeubles chauffés entièrement par des “radiateurs-ordinateurs” et où on prend une bonne douche chaude grâce à des “chaudières numériques”.

L’idée est simple, on a tous constaté qu’un ordinateur qui mouline ça chauffe. Pourquoi ne pas récupérer cette chaleur pour chauffer des bâtiments? Le design est à peu près le même, une forme rectangulaire, un thermostat pour monter ou baisser la température. Sauf qu’à l’intérieur, il n’y pas d’eau ou d’électricité mais des processeurs informatiques. Ce radiateur, connecté à internet, qui tourne en permanence. Ces ordinateurs, cette puissance de calcul, sont utilisés à distance par des entreprises qui en ont besoin. Ils vont servir à faire de la modélisation 3D, dans le secteur de l’aéronautique par exemple, de l’IA ou des films d’animation ou encore de la recherche scientifique.

>> A LIRE AUSSI - Se chauffer au bois, la solution la plus économique... mais pour combien de temps?

L’intérêt, c’est que pour les particuliers le chauffage devient gratuit. La promesse, c’est de supprimer totalement la facture puisqu’en fait, en installant ce radiateur chez vous, vous rendez un service aux entreprises qui utilisent cette puissance informatique. En s’installant chez vous, elles n’ont plus besoin de stocker tous ces ordinateurs dans de gigantesques data centers comme c’est le cas aujourd’hui. 

Donc en échange de ce service, la chaleur qui est dégagée, vous ne la payez pas. Ça ne s’arrête pas aux radiateurs, la startup produit aussi des chaudières informatiques, bourrées de processeurs, des douches chaudes alimentées par des ordinateurs.

Les jeux vidéos pour se chauffer

Certains n’hésitent d’ailleurs pas à utiliser leur PC personnel comme source de chaleur. Les jeux vidéo comme source de chauffage donc. La presse américaine se fait l’écho de plus en plus de gamers, dont les PC moulinent et donc chauffent très fort à longueur de temps, et génèrent suffisamment d’air chaud pour chauffer un studio.

Et surtout de mineurs de crypto-monnaies. Pour générer du bitcoin, dont le cours explose en ce moment, il faut faire tourner des ordinateurs qui réalisent des calculs complexes pendant des heures et des heures. Certains ont même des fermes d’ordinateurs à la maison qui chauffent en permanence. On estime que le minage de Bitcoin utilise autant d’énergie dans le monde qu’un pays comme la Belgique. Donc autant qu’elle ne soit pas complètement perdue.

Une autre option, ce sont les radiateurs intelligents, qui vont détecter si une fenêtre est restée ouverte ou encore baisser la température s’ils détectent que personne n’est à la maison.

Ca pour le coup c’est une tendance de fond, plusieurs marques proposent des radiateurs connectés. Grâce à des capteurs de présence, le radiateur va comprendre que vous êtes dans une pièce, si vous êtes sorti, si vous dormez et ajuster la température en fonction. Il va aussi détecter si une fenêtre est ouverte et se couper automatiquement si c’est le cas.

Et puis on peut aussi les piloter à distance depuis un smartphone, par exemple pour augmenter la température quand on sort du travail pour que la maison soit chaude quand on arrive. Il est relié au GPS du téléphone, donc quand vous vous approchez de chez vous, le radiateur se met en route pour que vous ayez chaud en arrivant à la maison. Grâce à ce genre de technologie on pourrait potentiellement diviser par deux notre facture de chauffage par rapport aux grille-pains électriques qui sont encore très répandus.

Anthony Morel