RMC

80 km/h: "On parle de minutes gagnées avec les trains, personne ne s’inquiète des départements sans autoroute"

Jean-Luc Fichet, sénateur PS du Finistère et co-auteur du rapport sur la mesure d’abaissement à 80 km\/h dévoilé par RMC, était l’invité des Grandes Gueules ce jeudi 19 avril.

Le rapport, très critique vis-à-vis de l’abaissement de la limitation de la vitesse à 80 km/h sur certaines routes de France, est rendu ce jeudi par trois sénateurs (LR – UDI – PS). L’un d’eux, Jean-Luc Fichet, sénateur PS du Finistère a mis en avant la perception psychologique négative de cette mesure pour les territoires ruraux.

"On a un sentiment d’un nouvel éloignement. Au moment des lignes à grande vitesse, on parle des minutes gagnées avec des trains, personne ne s’inquiète de savoir ce que va devenir un département qui n’a aucune voie expresse et aucune autoroute".

"Travaillons avec les départements et les maires"

La mesure tant décriée, sera effective à partir du 1 juillet prochain. Le sénateur PS, bien conscient du caractère hautement accidentogène du réseau secondaire concerné par cette mesure, a cependant réitéré la nécessité d’une concertation avec les élus locaux.

"C’est évidemment une question de dangerosité (…) On a un certain nombre de routes secondaires, départementales qui sont dangereuses. Le fait de leur imposer de rouler à 80 km/h sur ces routes va les pousser à être plus attentifs. Je n’ai pas d’opposition là-dessus. La demande que l’on fait c’est de dire, retardons de 6 mois la mise en application, travaillons avec les départements et les maires".
Les Grandes Gueules (avec C.P.)