RMC

Coupe du monde 2019: le violent clash entre Rose Ameziane et Fred Hermel

Le spécialiste du football espagnol a déclenché la colère des "GG" en assurant préférer les femmes dans la danse qu'autour d'un ballon.

La Coupe du monde n'a même pas débuté que les joueuses de foot déchaînent déjà les passions. Le clivage entre amateurs du football et amateurs de football masculin uniquement peut même mener à de violents clashs. 

Les GG n'ont pas été épargnées ce vendredi alors que les Bleues affrontent la Corée du Sud en match d'ouverture au Parc des Princes. Sur le plateau, Daniel Riolo et Rose Ameziane ont fustigé les propos de Fred Hermel qui assurait préférer la danse au football féminin.

"Au niveau des mouvements, je préfère une femme dans la danse que dans le foot"

"Ai-je le droit de dire en cette période de diktat moral que je ressens plus d'émotion en regardant une femme danser qu'en regardant une femme jouer au football", avait assuré le spécialiste du foot espagnol sur son compte Instagram.

Celui qui a travaillé pour le Ballet du Nord, le centre chorégraphique national de Roubaix avant de devenir spécialiste du ballon rond, a réitéré ses propos sur le plateau des GG: "Avant d'écrire sur le foot, j'écrivais sur la danse. Et il est vrai que personnellement au niveau des mouvements je préfère une femme dans la danse que dans le foot. J'aime beaucoup le foot féminin mais je préfère la danse", a-t-il assuré.

Une analyse qui a provoqué l'ire de Rose Ameziane: "Quand vous dîtes, je ressens plus d'émotions quand je regarde de la danse. Ce qu'on entend réellement c'est que je désire plus le corps d'une femme quand il danse que quand il joue au foot. Et ça c'est catastrophique!", lui a-t-elle répondu soutenue par Daniel Riolo.

"C'est dégueulasse"

"Je ne vous oblige pas à aimer le foot féminin je vous reproche d'avoir ce regard très sexualisé sur les femmes", a-t-elle ajouté passablement énervée.

"N'importe quoi c'est dégueulasse, vous me prêtez des propos et des désirs sexuels qui ne sont pas et ça c'est dégueulasse!", lui a répondu Fred Hermel dans la cacophonie générale.

Des considérations loin de celles des joueuses de l'Equipe de France qui affrontent ce soir les Sud-coréennes au Parc des Princes à Paris en ouverture de la coupe du monde 2019.

Guillaume Dussourt