RMC

Covid-19: "C'est dangereux ce que tu dis!", le ton monte en direct dans les "Grandes Gueules"

L'animateur des "Grandes Gueules" lui a reproché d'être caricaturale quand elle dénonce le manque de prise en charge des autres patients que ceux malades du coronavirus.

Le ton est monté sur le plateau des “Grandes Gueules” entre Zohra Bitan et Alain Marshall. En effet, la chroniqueuse a dénoncé le fait que depuis plusieurs mois, les patients atteints d’autres maladies que le Covid-19 sont moins bien pris en charge dans les hôpitaux. “Si tu ne souffres pas du Covid, tu n’existes pas et moi ça me révolte”, a-t-elle indiqué. 

Des propos qui ont tout de suite été tempérés par Alain Marshall. 

“C’est caricatural et c’est dangereux ce que tu dis. Tous les médecins et les infirmiers se battent au quotidien sur toutes les autres pathologies. Ce que tu dis est irresponsable”, a appuyé le présentateur de l’émission. 

"Ils n'ont pas le temps et pas les moyens"

Mais Zohra Bitan n’a pas démordu de sa position pour autant:

“C’est la première fois depuis 1997 que mon mari est malade, qu’à ce point, il n’y a aucune prise en charge parce qu’ils n’ont pas les moyens et pas le temps. Ils sont obligés de garder des places et des lits sur des pathologies. C’est récent qu’on s’occupe des autres pathologies", affirme-t-elle. 

Le médecin Jérôme Marty a pris son exemple personnel pour contredire Zohra Bitan: 

"En ce moment en soins de suite, j’ai eu jusqu’à 20 cas de Covid. Et j’ai des patients qui ont des cancers, qui ont des pathologies lourdes et qu’on suit tous les jours", affirme-t-il. 

Guillaume Descours