RMC

Déclaration de candidature: "Ce n'était pas le vrai Manuel Valls clivant et brutal"

Pour la Grande Gueule Françoise Degois, Manuel Valls n'était pas sincère en se posant en rassembleur lundi soir, lors de sa déclaration de candidature à la primaire de la gauche à Évry.

"Manuel Valls n'était pas Manuel Valls hier soir (lundi)". Ce mardi dans les Grandes Gueules, Françoise Degois a pourfendu la "com" du désormais nouveau candidat à la primaire de la gauche, lors de son discours à Evry. "Il était doux comme un agneau, c'était complètement artificiel, insincère. Ce n'était pas le vrai Manuel Valls, clivant, transgressif, il a essayé d'arrondir sa brutalité habituelle".

La Grande Gueule a également moqué "l'incohérence de son discours". "Il tape sur toute forme de gauche sauf la sienne depuis des années, et par le miracle du Saint Esprit, il veut nous expliquer qu'il va réconcilier tout ça. Commencer son discours avec une homélie à François Hollande en disant: 'j'ai du respect pour lui', alors qu'il n'a eu de cesse depuis des mois de le pousser dans les escaliers… Il est comme toute cette classe politique qui s'imagine que les gens ne voient rien".

P. Gril avec les GG