RMC

Déclaration de Mélenchon sur Uber: "c’est complètement méprisant et réducteur" lance un chauffeur

En meeting sur une péniche lundi, Jean-Luc Mélenchon a répété trois fois cette phrase aux jeunes venus le rencontrer: "ce n’est pas vrai que vous n’avez le choix qu’entre dealer de shit et travailler pour Uber". Une déclaration qui révolte Thierry, chauffeur VTC depuis deux ans et auditeur des Grandes Gueules.

"Ce n’est pas vrai que vous n’avez le choix qu’entre dealer de shit et travailler pour Uber". Sur sa "péniche insoumise", Jean-Luc Mélenchon a répété cette phrase aux jeunes venus le rencontrer lundi. Le candidat de la France Insoumise visait ici son concurrent Emmanuel Macron qui, dans les quartiers populaires, invite la jeunesse à choisir l’ubérisation plutôt que le trafic de drogue. Une déclaration qui agace profondément Thierry, Chauffeur VTC et auditeur des Grandes Gueules.

"Je suis chauffeur VTC depuis deux ans. J’ai 57 ans et j’ai été commercial automobile toute ma vie. En France après 45 ans, on ne vaut plus rien. J’ai eu cette immense opportunité de pouvoir devenir chauffeur VTC. Les personnes qui m’ont fait découvrir ce métier étaient issues de la banlieue et pour ça, il ne faut surtout pas cracher dans la soupe".

Si Uber l’a aidé à remonter la pente, il n’en oublie pas moins ses collègues, qui eux aussi ont pu se sentir touché selon lui. "Aujourd’hui, Uber représente 70% de mon chiffre d’affaire et j’ai fait de la clientèle à côté. Je ne comprends absolument pas les paroles de ce monsieur que je n’ai jamais porté dans mon cœur. C’est complètement méprisant et réducteur. Je vous ai parlé de mon cas personnel mais je me mets à la place des jeunes qui font très bien ce boulot. Ce monsieur aime parler devant la foule et lancer des phrases qui plaisent à son auditoire, mais c’est méchant et ça me met hors de moi".

Les Grandes Gueules avec A. B.