RMC

"Des milliers de morts sur la conscience": Jérôme Marty et 50 médecins portent plainte contre Nicolas Dupont-Aignan

INFORMATION RMC - Après un tweet posté par Nicolas Dupont-Aignan, Jérôme Marty, a décidé de porter plainte contre le président de Debout La France.

Il est un des fervents opposants aux pass sanitaires. Nicolas Dupont-Aignan a provoqué la colère de certains médecins ce week-end, dont le chroniqueur des "Grandes Gueules", Jérôme Marty.

Sur Twitter, le député de l’Essonne s’en fendu d’un message de soutien au professeur Raoult et a attaqué les “autres médecins”.

>> A LIRE AUSSI - Sur RMC, Nicolas Dupont-Aignan dénonce le "coup d'état sanitaire" d'Emmanuel Macron après les mesures liées à la vaccination

“Le Professeur Raoult a sauvé des vies en soignant précocement les malades: il est viré. Les autres ont des milliers de morts sur la conscience en les confinant chez eux avec du doliprane et ils pavanent dans les médias”, a-t-il écrit.

Des propos "indignes"

Une déclaration qui ne passe pas auprès des médecins. 

“Il était hors de question qu’on laisse passer ça. J’ai eu l’avocat tout à l’heure et on en est à plus de 50 médecins qui se joignent à la plainte et il y en a d’autres qui arrivent. Il y a par exemple, Mathias Wargon, qui fait partie de la chose. Donc il y a à la fois des médecins connus et d’autres moins connus qui se joignent à la plainte. Mais la profession a été profondément choquée”, a affirmé Jérôme Marty en direct sur RMC.

Il juge que, dans sa déclaration, Nicolas Dupont-Aignan s’en prend à l’ensemble de la profession et estime que c’est une sortie qu’il ne pouvait pas laisser passer.

“Il n’insulte pas que moi, c’est l’ensemble de la corporation qu’il vise puisque ceux qui ont suivi le Professeur Raoult sont extrêmement minoritaires. La majorité des médecins n’a pas démérité, on s’est placé face à la maladie. 
Les propos de Dupont-Aignan sont indignes, et on ne peut pas accepter ça. On ne peut pas accepter que quelqu’un dise que les médecins ont des milliers de personnes sur la conscience. Parce que ça veut dire que tu es responsable en quelque sorte”, appuie-t-il. 

Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés dans les services de soins critiques est toujours au-dessus des 2.000 patients, selon les données publiées dimanche par les autorités sanitaires.

Avec 103 personnes placées en réanimation ces dernières 24 heures (165 samedi), les services de soins critiques accueillent dimanche 2.128 patients (2.106 samedi). Cet indicateur, scruté de près par les autorités sanitaires, était passé sous la barre des 1.000 patients le 7 juillet.

Le nombre d'hospitalisations est toujours important avec 10.651 patients (10.463 samedi), dont 542 en 24 heures (120 pour la seule Martinique). 

Guillaume Descours