RMC

Donald Trump publie une photo du chien qui a participé à la traque du leader de Daech: "Sa stratégie de communication est extrêmement efficace", jugent les Grandes Gueules

Le chien a joué un rôle important dans la traque d'Abou Bakr al-Baghdadi. Le président américain a pris le contrepied de son chef d'État major qui voulait lui que cette photo reste confidentielle.

Le président américain Donald Trump a décidé de révéler l’identité d’un des acteurs du raid contre le chef de Daech, Abou Bakr al-Baghdadi. Mais ce n’est pas la photo d’un soldat qu’a publié sur son compte Twitter Donald Trump, mais celle d’un chien

"Nous avons déclassifié la photo de ce chien merveilleux (...) a fait un boulot génial dans la capture et l'élimination du chef de l'EI, Abou Bakr al-Baghdadi", a écrit le président américain sur le réseau social. 

Donald Trump semble avoir pris l’initiative de déclassifier la photo tout seul. En effet, plus tôt dans la journée, le général Mark Milley avait affirmé ne pas vouloir "diffuser pour le moment de photos ou le nom du chien ou n'importe quoi d'autre pour protéger son identité". 

La vidéo du raid bientôt publiée?

Une stratégie de communication qui semble plaire outre-Atlantique comme le reconnaissent également les chroniqueurs des Grandes Gueules. En effet, pour Etienne Liebig, force est de constater que cette stratégie de communication est "extrêmement efficace". 

Pour Maxime Lledo, Donald Trump est "le produit pur de ce qu’on voit depuis des années dans la société américaine, c’est-à-dire extravagant, délicieux quand il s’agit de trucs beaucoup moins graves. On se croirait vraiment dans les films américains où tout est exagéré, où tout est sensationnel et ça marche au sein des États-Unis", explique-t-il. 

Donald Trump a également annoncé qu’il envisage de publier des extraits de la vidéo du raid américain pendant lequel est mort Abou Bakr al-Baghdadi.

"Nous y pensons, c'est possible", a déclaré Donald Trump depuis la base aérienne d'Andrews, près de Washington. "Nous pourrons prendre des extraits et les publier", a ajouté le milliardaire républicain, qui a annoncé dimanche au monde entier la mort du "calife" autoproclamé de l'EI, homme le plus recherché du monde.

Guillaume Descours