RMC

Jean-François Kahn: "On ne peut plus exclure que Marine Le Pen gagne les présidentielles"

Selon le fondateur de Marianne, ce sont les erreurs accumulées des différents acteurs du paysage politique français qui ont permis à Marine Le Pen de se situer aussi haut dans les sondages aujourd'hui.

Si la présidentielle de 2022 se tenait aujourd’hui, Marine Le Pen et le Rassemblement National, la possibilité de voir la candidate d’extrême droite l’emporter ne serait pas utopique. Après sa défaite au second tour face à Emmanuel Macron, elle reste très haut dans les sondages et une élection en 2022 n’est plus quelque chose d’utopique. 

Et pour Jean-François Kahn, fondateur du journal Marianne, pour que la situation en arrive là, c’est qu’il y a eu une accumulation d’erreurs de la part des différents partis politiques.

"Aujourd’hui on ne peut plus exclure que Marine Le Pen gagne les présidentielles. Ce n’est pas le plus probable, mais on ne peut pas l’exclure. On vous aurez dit ça il y a cinq ans, vous auriez dit ‘mais il est fou ce mec’. Donc vous imaginez les erreurs qu’il faut commettre pour en arriver à cette possibilité", affirme-t-il. 

Cependant, selon lui, les responsabilités sont partagées. Du côté de la gauche, la multiplication des échecs a créé un éclatement des forces politiques alors que la droite cherche toujours son aura d’antan. "Jamais on ne regarde ses erreurs, on est toujours aussi arrogant, toujours aussi sûr de soi. C’est du déni. Moi, j’ai fait plein d’erreurs dans ma vie, mais je les ai toujours reconnues parce que j’ai toujours pensé que c’était important de savoir pourquoi je les ai commises", affirme-t-il. 

Hamon, Hollande... des erreurs jamais reconnues

Il prend notamment l’exemple de Benoît Hamon, qui a fait 6% à la dernière présidentielle alors qu’il était soutenu par le Parti socialiste.

"Il a fait 6 %, mais pourtant, après il est encore plus arrogant qu’avant. C’est lui qui donne des leçons de morale à tout le monde et jamais vous ne l’avez entendu dire ‘quelles conneries j’ai dû faire’", explique-t-il. 

Il tacle également l’ancien président François Hollande qui a sorti un livre pour expliquer sa vision de la démocratie. "Il n’a jamais fait une analyse des raisons pour lesquelles il ne s’est même pas présenté", indique-t-il. 

Avec son livre, Droit dans le Mur !, Jean-François Kahn, aimerait provoquer le débat pour que les politiques puissent enfin reconnaître et analyser leurs erreurs, cependant, même ça, "dans le climat actuel", il n’est pas sûr d’y parvenir. 

Guillaume Descours