RMC

Jour de carence: "Certains profs qui ont le nez qui coule me demandent un arrêt de travail"

-

- - -

Le jour de carence pour les fonctionnaires en arrêt maladie va être rétabli. Cette mesure, qui vise à lutter contre le micro absentéisme, a fait réagir le docteur Jimmy Mohamed, ce vendredi dans les Grandes Gueules.

Mise en place par Nicolas Sarkozy en 2012, cette mesure qui consiste à supprimer la paie le premier jour d’absence pour maladie, avait été supprimée par François Hollande deux ans après. Le ministre de l’Action et des comptes publics, Gérald Darmanin, a annoncé jeudi la restauration du jour de carence pour les fonctionnaires en arrêt maladie. Le docteur Jimmy Mohamed a livré son ressenti, ce vendredi dans les Grandes Gueules.

Pour ce médecin, la situation est simple et presque caricaturale. "Je constate que certains profs, lorsqu’ils ont le nez qui coule et qu’ils ont un peu mal à la gorge, me demandent assez facilement un arrêt maladie. Et quand je leur demande leur profession, ils m’expliquent qu’ils sont profs. Cela concerne tous les niveaux: au collège, au lycée, et ils s’arrêtent le lendemain. Je leur demande ‘mais vous êtes remplacés’ ? Ils me répondent ‘bah non’, et ça ne leur fait ni chaud ni froid", a-t-il décrit.

"Ce jour de carence va les faire un peu aller travailler"

Sans céder à la généralisation, il s’est pour autant montré favorable au rétablissement de ce jour de carence pour les fonctionnaires. "Tous les profs ne s’arrêtent pas pour un oui ou pour un non, mais j’ai quand même l’impression que certains ont une facilité à s’arrêter. Ce jour de carence va les faire un peu aller travailler. Et puis c’est pour le bien de tout le monde".

Les GG (avec T. Masson)