RMC

Marine Le Pen voit le danger que peut représenter Marion Maréchal-Le Pen

Lundi, Marine Le Pen a assuré que si elle était élue, Marion Maréchal-Le Pen ne serait pas membre de son gouvernement. Une déclaration qui marque un peu plus les différences entre la présidente du Front national et sa nièce, selon la Grande Gueule Zohra Bitan

"Je ne lui dois rien et elle est assez raide". C’est en ces termes que Marine Le Pen a parlé de sa nièce Marion Maréchal-Le Pen, dans une vidéo publiée lundi sur le site de Femme Actuelle. Une démonstration d’autorité de la présidente du Front national selon la Grande Gueule Zohra Bitan. 

"Je pense que Marine Le Pen voit le danger que peut représenter Marion Maréchal-Le Pen. C’est une histoire de: 'je te barrerai la route parce que tu peux aller beaucoup plus loin que moi'. Ce sont deux personnages complètement différents. Quand Marine dit que Marion est raide, c’est pour souligner son côté traditionnel, catholique et anti-avortement. Marine Le Pen, elle, a complètement arrondie son langage, ses préoccupations. Elle s’est adaptée au peuple alors que Marion Maréchal fait partie d’une frange très dure du FN. Comme Marine est la patronne du Front, elle fait savoir à sa nièce, que pour l’instant, il n’y a pas de place pour elle".

Pour Zohra Bitan, Marine Le Pen se protège de la place que peut prendre sa nièce, qui a "un boulevard devant elle". "Quand elle dit qu’elle manque d’expérience, alors qu’il n’y a que deux députés issus du Front, c’est une fausse justification. La raison c'est que Marion Maréchal a devant elle un boulevard si les choses se durcissent. Si le prochain quinquennat est raté, on aura le Front national après. C’est inéluctable, on ne peut pas avoir 20 ans d’échec sans conséquences, donc Marion Maréchal-Le Pen, c’est l’avenir du FN".

Les Grandes Gueules avec A. B.