RMC

Mélissa Plaza: "Le football reste un des derniers bastions du sexisme"

L'ancienne footballeuse professionnelle publie un livre Pas pour les filles? dans lequel elle aborde la question du sexisme qui gangrène toujours le football féminin.

La Coupe du Monde féminine de football commence dans quelques jours en France. C’est une des premières fois où le football féminin est mis autant en valeur et où il y a une véritable attente autour de la compétition. 

Souvent dans l’ombre du football masculin, les footballeuses et notamment les Françaises se font entendre pour tenter de réduire le fossé qui existe entre les deux catégories, que ce soit d’un point de vue médiatique, ou d’un point de vue financier. 

C’est notamment le cas de Mélissa Plaza, ancienne joueuse professionnelle passée par le club de Montpellier. Elle publie son livre Pas pour les filles?, dans lequel elle raconte comme elle a été confronté au sexisme dans son sport. 

De l'espoir avec la Coupe du Monde

"Le football reste un des derniers bastions du sexisme", affirme-t-elle. Elle reprend la phrase qu’avait prononcé un dirigeant de l’Olympique Lyonnais en 2015. "Je ne discute pas avec les femmes de football. Je le dis parce que c’est mon caractère. C’est comme ça. Qu’elles s’occupent de leurs casseroles et puis ça ira beaucoup mieux", avait déclaré Bernard Lacombe. Une phrase qui avait provoqué un tollé.

"C’est un exemple parmi tant d’autres. Depuis, il y a en a eu plein d’autres. C’est comme si ça ne servait pas de leçon", estime-t-elle.

Elle espère néanmoins que l’organisation de la Coupe du Monde en France provoque un vrai engouement derrière l’Équipe de France qui, selon elle, est sur le papier la meilleure. "On a un mélange de jeunes et d’anciennes qui fonctionne plutôt bien. Et j’ai à cœur qu’elle réussisse cette fois parce qu’il y a des générations qui sont parties et qui n’ont pas eu la chance d’avoir un titre international", précise Mélissa Plaza

Guillaume Descours