RMC

Niveau d’anglais de Benoît Hamon et Manuel Valls: "je trouve ça absolument fou"

Jeudi, au lendemain du débat entre Manuel Valls et Benoit Hamon, les Grandes Gueules ont réagi à la question de David Pujadas adressée aux candidats socialistes: "Do you speak English?" Pour Etienne Liebig, le niveau des hommes politiques Français trahit un manque d'intérêt culturel.

"Yes! Fluently, yes!" pour Benoit Hamon. "My English is very bad but I speak well in Spanish" pour Manuel Valls avec un bon accent Français pour les deux. C'est la réponse donnée par les candidats à la question de David Pujadas lors du débat d'entre deux tours de la primaire à gauche. Une réponse qui ne satisfait que moyennement la Grande Gueule Etienne Liebig qui estime qu'apprendre une langue, c'est aussi apprendre une mentalité. 

"Quand on apprend une langue on apprend aussi des mentalités. Aujourd’hui la façon de penser anglo-saxonne est maîtrisée par les Chinois. Il faut lire les journaux en anglais, lire de la littérature anglaise, comprendre le fonctionnement des pays américains, c’est essentiel. Choisir la langue russe ou choisir la langue américaine, ce n’est pas seulement pratiquer la langue, c’est aussi pénétrer dans des modes de penser. Et je trouve fou, mais absolument fou, que des hommes politiques, dans le monde dans lequel nous vivons, se permettent de ne pas rentrer dans les modes de penser de ces pays aussi importants, sous prétexte que l’on est un pays culturellement puissant."

Les Grandes Gueules avec A. Benyahia