RMC

"Si je suis élu député, je mets ma carrière artistique entre parenthèses" affirme Gérald Dahan

Invité des Grandes Gueules ce vendredi, l'humoriste Gérald Dahan se présente aux élections législatives sous la bannière de la France insoumise. Un choix qui le fera arrêter sa carrière si jamais il est élu.

Gérald Dahan va-t-il abandonner l'humour? L'humoriste se présente en effet aux élections législatives, dans la 10e circonscription des Hauts-de-Seine, sous la bannière de la France insoumise. Invité ce vendredi des Grandes Gueules, il est revenu sur cette décision de s'engager: "J'ai le sentiment que les politiciens du moment sont plus caricaturaux que mes propres sketchs. Je me suis dit que je ne pouvais pas rester simple spectateur. Et j'ai décidé de m'engager intellectuellement et physiquement si les gens veulent bien de moi".

S'il parvient à être élu, il se consacrera entièrement à la politique: "Evidemment, si j'ai la chance d'être élu, je ne pense pas que cette activité supporte la dispersion, donc je mettrais ma carrière artistique entre parenthèses".

"Mélenchon et Macron ont fait la meilleure campagne"

L'humoriste est aussi revenu sur la campagne présidentielle. Selon lui, ce sont Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron qui ont fait les meilleures campagnes: "Ils ont le plus anticipé ce qu'il se passe en ce moment parce qu'ils ont eu un recul et une analyse super objective. L'idée de lancer des mouvements alors qu'on voit que les partis explosent, c'est la preuve qu'ils étaient en avance", a-t-il analysé. Il dit toutefois douter que le président élu soit à "la hauteur des enjeux".

Les Grandes Gueules avec A. B.