RMC

"Si on attend, on n'aura pas de tests comme on n'a pas eu de masques": un pharmacien demande que les tests sérologiques soient autorisés rapidement

Ce pharmacien a lancé ce week-end une étude à Châteauroux où il a testé des professionnels de santé avec un test sérologique fiable à 98,5%.

Dans sa présentation du plan de sortie du confinement dimanche soir, le Premier ministre Edouard Philippe, a évoqué les tests. Selon lui, le gouvernement envisage un plan de tests massifs, environ 500.000 par semaines combinés à l’obligation de porter des masques notamment dans les transports en commun. 

Ces tests, certains les réclament depuis déjà un moment. Et certains militent pour des tests sérologiques que pourraient effectuer les professionnels de santé. C’est notamment ce que propose le pharmacien Alain Grollaud. Il a lancé une étude et un diagnostic sur un test sérologique. Mais pour l’instant celui-ci doit encore être homologué par le CNR. 

“Je suis tout à fait d’accord qu’il faut tester ces tests puisqu’il y en a plus de 200 qui circulent à travers le monde et que tous n’ont pas été testé. Mais aujourd’hui ceux qui ont passé le cut dans les grands hôpitaux parisiens, ils sont fiables à 98%”, indique-t-il. 

Il assure ne pas comprendre ce qu’attend le gouvernement pour lancer la production de ces tests à grande échelle. “Si on attend pour donner le go, en France, on n'aura pas de tests comme on n'a pas eu de masques”, appuie-t-il.

Un test de masse pour sortir du confinement

Il assure par ailleurs que les pharmaciens seraient tout à fait capables de réaliser ces tests.

“Depuis deux ans, les pharmaciens ont le droit de pratiquer la vaccination. Je pense qu’on doit être tout à fait capable de prélever une goutte de sang en piquant le bout du doigt et le mettant dans le tubule", indique-t-il.

Il précise également que seul un dépistage de masse peut permettre une sortie rapide du confinement. 

Guillaume Descours