RMC

Uvestérol: "Des accidents comme ça, on en aura tous les six mois", prévient Philippe Even

-

- - -

Philippe Even, médecin pneumologue et co-auteur du Guide des 4.000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux, est revenu ce jeudi sur la mort d'un nourrisson après l'administration d'Uvestérol.

La dangerosité de l'Uvestérol était connue, et pourtant il a fallu la mort d'un nourrisson pour que sa commercialisation soit suspendue. Philippe Even, médecin pneumologue et co-auteur du Guide des 4.000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux, n'est pas étonné que le médicament n'ait pas été suspendu plus tôt. "L'Uvestérol était placé sur la liste des médicaments sous surveillance renforcée. Le Médiator est resté 25 ans sur cette liste. Il y en a actuellement 80 sur cette liste, je trouve toujours les mêmes noms depuis 20 ans sans qu'on n'ait jamais rien fait", explique le médecin ce jeudi dans les Grandes Gueules.

"L'Agence du médicament ne prend jamais de décision"

Un problème qui est amené à se répéter selon Philippe Even, malgré la mise en place de l'Agence du médicament, créée après le scandale du Mediator et censé éviter des accidents mortels comme celui de l'Uvestérol. "L'Agence est une espèce d'organisme administratif avec 100 commissions qui donnent des avis contraires, donc il faut créer une commission de plus pour les mettre d'accord, ça tourne en rond indéfiniment, il n'y a jamais de décisions. C'est pour ça qu'on a tous ces accidents, et on aura tous les ans ou tous les six mois".

P. Gril avec les GG