RMC

Zohra Bitan salue les déprogrammations de concerts de Cantat: "Il faut qu'il se planque, ce mec!"

La grande gueule Zohra Bittan a salué les récentes déprogrammations des concerts du chanteur Bertrand Cantat, prévus cet été dans des festivals. L'ex-chanteur de Noir Désir a purgé 4 ans de prison pour avoir tué sa compagne Marie Trintignant, en 2003.

Sous la pression, plusieurs festivals ont annulé la venue cet été de Bertrand Cantat, l'ex-chanteur de Noir Désir condamné à 8 ans de prison pour avoir tué sa compagne Marie Trintignant en Lituanie, en 2003. Des annulations tout à fait logiques pour la grande gueule Zohra Bitan, qui ne comprend pas que Bertrand Cantat continue à donner des concerts. "On ne peut pas avoir tué une femme en la battant" et continuer à organiser des concerts avec lui, simplement parce qu'il "a purgé sa peine", s'est-elle énervée, rappelant qu'il n'avait été réellement emprisonné que pendant 4 ans (il avait ensuite été soumis à un contrôle judiciaire).

"Il n'a qu'à faire autre chose"

"C'est révoltant, il n'a qu'à faire autre chose. Il n'a pas besoin d'être une star. Il faut qu'il se planque ce mec, qu'il se cache! C'est son métier? On s'en fout, il a tué une femme, point. Il n'y a pas à intellectualiser le débat".

"On a aujourd'hui un fléau qui ne cesse pas, qui ne régresse pas, c'est la violence faite aux femmes, a poursuivi la grande gueule. Le gouvernement fait état de 50 mesures pour l'égalité hommes-femmes, annonce que l'heure est aux actes… et on a aujourd'hui une France qui discute sur la visibilité de Bertrand Cantat et la possibilité, vu qu'il a purgé sa peine, d'apparaitre en toute impunité".

P. G. avec les GG