RMC

Alcool: les mécanismes du cerveau qui peuvent vous entraîner vers l'addiction

-

- - -

Ce lundi, Maïtena Biraben recevait Michel Reynaud, addictologue, président du Fond Actions Addiction. Il a notamment expliqué les mécanismes du cerveau qui peuvent faire sombrer une personne dans l'alcoolisme.

Un verre, puis un autre, et une habitude qui s'installe. L'alcoolisme est une addiction qui peut s'installer progressivement. Ou comment passer du plaisir à la dépendance.

"L'addiction c'est la perte de contrôle sur quelque chose qui était un plaisir à l'origine. C'est quand on commence à avoir des ennuis et qu'on ne contrôle plus qu'on peut dire qu'on est addict. Mais l'addiction se fait petit à petit, tout le piège est là. Et au fur et à mesure que ça s'installe, le cerveau se programme pour ne pas voir les dommages, comme quand on est passionnément amoureux, on ne voit que le côté positif. Ce sont les mêmes mécanismes, donc quand on devient dépendant, on continue à faire comme si on ne l'était pas", explique Michel Reynaud, addictologue, président du Fond Actions Addiction.

"Le cerveau ne fonctionne plus de la même manière"

Et de décrire le phénomène de dépendance: "Le cerveau se programme sous l'effet de l'alcool et il ne fonctionne plus de la même manière. Donc ce qui est appelé un manque de volonté est lié au fait que l'alcool est devenu quelque chose de vital pour vous. Quand on est dépendant, on se dit que sans la substance, on va mourir. Le cerveau est programmé pour en avoir besoin. Enlever cette programmation et faire comprendre qu'il y a des tas d'autres plaisirs aussi importants et leur redonner de la valeur, c'est un travail qui prend du temps".

L'addictologue est toutefois optimiste: "A partir du moment où on est dans une démarche de sortie, il est rare qu'on n'arrive pas à s'en sortir. Tout le travail des addictologues c'est d'amener les gens à se poser la question du pourquoi et du comment s'en sortir. C'est un travail de motivation qui finit par fonctionner".

Michel Reynaud, addictologue, est président du Fond Actions Addiction et fondateur du portail AddictAide.

Paulina Benavente