RMC

Le jour où le navigateur Yvan Bourgnon s'est fait réveiller par… un ours polaire sur son bateau

Yvan Bourgnon, skipper et auteur de Conquérant des glaces. De l'Alaska au Groenland à la voile en solitaire, est venu ce mercredi dans M comme Maïtena raconter sa rencontre nez à nez avec un ours polaire, lors de son périple à travers les glaces en 2017.

La vie de navigateur n'est pas de tout repos et réserve parfois des surprises... glaçantes. Yvan Bourgnon était l'invité de M comme Maïtena ce mercredi pour présenter son livre Conquérant des glaces. De l'Alaska au Groenland à la voile en solitaire (Ed. Arthaud), dans lequel il raconte son périple de 70 jours au milieu des glaces, seul dans son catamaran. Un périple où il a plusieurs fois frôlé la mort, restant bloqué pendant trois semaines dans les glaces et subissant 5 tempêtes de plus de 100 km/h. Il aurait même pu être dévoré par... un ours polaire.

Un matin, alors qu'il dort sur l'extérieur de son bateau, il se réveille nez à nez avec l'ours. "J'espérais en voir, mais pas de si près, raconte-t-il aujourd'hui. Il est là, à 3 mètres. Tu es en plein sommeil, et là en un quart de seconde tu es nez à nez avec la bête. Il a posé la patte sur ton bateau, il mesure 3 m de haut, il fait le poids du catamaran..."

"Je n'avais le droit qu'à une seule balle pour lui tirer dans la tête"

"Pris de panique", le navigateur se saisi alors de son arme et applique la "procédure" qu'on lui a conseillée en pareil circonstances. "Je tire en l'air pour lui faire peur. Une première fois, puis une deuxième fois, sauf qu'il n'a pas bronché. Je me suis alors dit que s'il venait vers moi je n'avais le droit qu'à une seule balle pour lui tirer dans la tête, sinon j'étais mort. Heureusement ça s'est bien terminé parce qu'il s'est retiré en arrière dans l'eau et je n'ai pas eu besoin de tirer cette balle. Je n'avais pas envie de tuer un ours polaire sachant que c'est une espèce en voie de disparition".

P. G. avec Maïtena Biraben