RMC

Michel Neyret: "En prison, j’étais avec un psychiatre, un acteur et un ancien chef d'État"

Invité de M comme Maïtena, l'ancien numéro deux de la Police judiciaire de Lyon est revenu sur sa vie pendant et après la prison sur RMC.

L'ancien numéro deux de la Police judiciaire de Lyon Michel Neyret, mis en examen pour avoir fourni des informations à des indicateurs en échange de montres de luxe ou encore de voyage, est revenu sur RMC sur ses 8 mois en prison, avant son procès en appel prévu en avril.

"J’ai fait 8 mois d’emprisonnement qui m’ont paru 8 ans, lorsque vous êtes dans une cellule de 10 mètres carré" explique-t-il. Écroué à la maison d'arrêt de la Santé à Paris d'octobre 2011 à mai 2012, il y a fréquenté des détenus atypiques.

"Des rencontres totalement surréalistes"

"Il m’en reste des bons souvenirs paradoxalement. J’ai eu des contacts avec des personnalités qui comme moi n’étaient pas prédestinées à la prison. J’étais avec des chirurgiens, un psychiatre, un acteur de cinéma et un chef d’état, Noriega, l’ancien du Panama. C’était des rencontres totalement surréalistes", raconte-t-il.

En raison de ses états de services et de sa relative notoriété, Michel Neyret n'a pas été placé dans un quartier pénitentiaire classique: "Ce n'était pas envisageable d'un point de vue purement sécuritaire. Du premier au dernier jour, j'étais invectivé, insulté ou apostrophé violemment par les détenus m'ayant reconnu".

"Il y a un projet d'adaptation cinématographique"

Proche d'Olivier Marchal, réalisateur de nombreux films policiers qu'il a notamment conseillé sur plusieurs tournages, l'ancien directeur-adjoint à la direction inter-régionale de la police judiciaire de Lyon, a annoncé qu'un film sur sa vie était en préparation, après avoir écrit son autobiographie Flic.

"Il y a un projet d'adaptation cinématographique qui a été signé avec des maisons de production qui ont pressenti Olivier Marchal comme réalisateur. Actuellement on est en écriture de scénario avec Olivier et son scénariste", explique-t-il.
M comme Maïtena (Avec G.D.)