RMC

Ovidie: "Trois cours d'éducation sexuelle par an à l'école, ce n'est pas suffisant"

L'ancienne actrice porno Ovidie était l'invitée de M comme Maïtena. Selon elle, il est urgent d'éduquer les jeunes à la sexualité, pour contrer les plateformes de vidéos pornographiques sur Internet.

Dans son livre A un clic du pire, Ovidie dénonce l'accès presque illimité au porno grâce aux plateformes de streaming gratuits. L'ancienne actrice porno alerte sur l'impact que ces vidéos peuvent avoir sur les mineurs et appelle l'Etat à réagir sur le sujet.

La loi prévoit aujourd'hui trois cours d'éducation sexuelle par an de la maternelle à la terminale. Pas suffisant selon Ovidie:

"Trois cours d'éducation sexuelle par an, ce n'est rien comparé à la profusion de vidéos en ligne, ça ne peut pas faire le poids. Mais si tous les établissements le faisaient, ce serait déjà pas mal. Le problème, c'est qu'il y a aussi un grand flou quant à la nature des intervenants. Quand on va sur le site eduscol, on ne spécifie pas qui est en capacité d'intervenir. Donc parfois on délègue au professeur de SVT qui est aussi paumé que tout le monde".

Ovidie a indiqué avoir fait parvenir son livre à Marlène Schiappa, la secrétaire d'Etat à l'égalité femmes-hommes, et se dit "désireuse de faire avancer le sujet".

P.B.