RMC

"385 milliards d’euros dorment sur les comptes courants des ménages": les connaissances limitées des Français en finance

Les Français investissent peu et prennent très peu de risques avec leur argent en raison de leur faible connaissance en matière de finance. Conséquence, ils perdent de l'argent et sont vulnérables face aux arnaques.

Les Français fâchés avec la finance et leur argent ? C'est ce qui ressort d'une étude du cabinet Audirep et de l'aveu même des Français qui sont 77% à estimer peut s'y connaître sur les question financières.

Ainsi, si plus de 83% des Français possèdent un produit financier c’est dans plus de 70% des cas un simple Livret A, tandis que seulement 13% des Français possèdent des actions et la France est dixième sur dix en Europe concernant la culture financière.

Conséquence, la frilosité des Français leur empêche de faire fructifier leur argent: "En France on aime épargner, on conserve beaucoup d’argent et on le gère assez mal parce qu’on va le laisser "liquide". Il y a 385 milliards d’euros qui dorment sur les comptes courants des ménages, cela ne rapporte rien", explique sur RMC Philippe Crevel, directeur du cercle de l'épargne. Et avec une inflation à 1,8% pour un taux d'épargne de 0,75% sur les livrets A, les Français perdent même de l'argent !

Risques d'arnaques

Une frilosité qui s'expliquerait grâce à deux facteurs selon l'économiste: "Les Français ont peur à la fois des problèmes de chômage, beaucoup plus élevé que chez nos voisins, et du système de retraite, qui est un des meilleurs du monde mais qui subit de nombreuses réformes chaque année", assure Philippe Crevel.

La méconnaissance des Français pourrait avoir d'autres conséquences s'inquiètent l'AMF, l'autorité des marchés financiers, et l'ACPR, le gendarme des banques et des assurances qui tirent la sonnette d'alarme. Selon eux, les personnes âgées sont extrêmement vulnérables aux arnaques comme face aux démarcheurs qui incitent lourdement à souscrire des assurances inutiles ou effectuer des placements inadaptés.

G.D.