RMC

Affaire Benalla: le député LFI Eric Coquerel explique l'intérêt d'une motion de censure

Le député La France insoumise, Eric Coquerel, a défendu ce mardi dans Radio Brunet la motion de censure qui devrait être déposée par le groupe des députés Les Républicains.

Au moins, cette fois, ils sont d'accord. Députés La France insoumise, Les Républicains ou Rassemblement national, tous dénoncent un scandale d'Etat avec l'affaire Benalla. Ce mardi dans Radio Brunet, le député LFI de Seine-St-Denis, Eric Coquerel, a même soutenu la motion de censure déposée par les députés Les Républicains contre le gouvernement, probablement "la semaine prochaine".

"Comme on n'arrivait pas à avoir le Premier ministre devant l'Assemblée, nous-mêmes avons évoqué une motion de censure, qui oblige le chef du gouvernement à venir s'expliquer (ce qu'il a fait une première fois ce mardi lors des questions au gouvernement, à l'Assemblée, NDR). Ce n'est pas normal que le Parlement soit lié au point que quand il y a une crise de ce type on ne puisse pas avoir le Premier ministre qui vient s'expliquer. C'est pour ça qu'on a demandé cette motion de censure et c'est pour cela qu'elle est utile".

"On ne va pas renverser le gouvernement, mathématiquement c'est impossible, admet Eric Coquerel. Mais au moins qu'on ait un vrai débat de fond avec le Premier ministre! Ce qui est ridicule c'est qu'on soit dans une démocratie qui ne permette pas à l'Assemblée nationale d'avoir le Premier ministre devant soi, alors qu'il peut s'adresser aux médias".

P. G. avec Pascal Perri