RMC

Claire O'Petit, députée LaRem: "L'affaire Benalla permet à l'opposition d'exister à nouveau"

Pour l'ex-grande gueule Claire O' Petit, aujourd'hui députée LaRem de l'Eure, l'affaire Benalla "n'est pas une affaire d'Etat"

C'est une ancienne grande Gueule, devenue députée LaRem de la 5e circonscription de l'Eure. Claire O'Petit était l'invitée des Grandes Gueules ce mardi. Interrogée sur son ressenti, en tant que députée LaRem, de l'affaire Benalla, la députée a voulu minimiser l'ampleur de l'affaire. "Ce n'est certainement pas une affaire d'Etat. C'est une affaire qui permet à l'opposition, incapable de faire aucune proposition convenable, d'exister à nouveau ; c'est une affaire qui permet de manipuler les médias, et les médias plongent dedans à fond car ça leur donne un peu de sujets en juillet".

"Il y a des fautes, mais…"

"Il y a des fautes, reconnaît-elle. Et tout est mis en place pour que l'on sache ce qu'il y a. Tous ceux qui sont complices de cette faute doivent payer et être sanctionnés durement. Mais je rappelle qu'il n'y a pas mort d'hommes, qu'il n'y a pas eu de détournement de fond de la part du président, et qu'il n'a pas livrer des secrets à des pays étrangers. Il faut mettre cette affaire au niveau où elle doit être."

P. G. avec les GG