RMC

Départ des étudiants à l'étranger: "La France manque d'ambition pour ses jeunes"

De plus en plus de jeunes Français souhaitent faire une césure après l'obtention du baccalauréat en partant à l’étranger. Pour Éric Brunet, c’est la preuve que les Français sont de moins en moins carriéristes et cela l’inquiète.

Eric Brunet voit dans la volonté de partir des étudiants, un manque d’ambition personnelle. Pour lui, les dispositifs de césure ou d'Erasmus veulent surtout dire que les étudiants français ne sont pas pressés d'entrer sur le marché du travail. Mais Antoine, auditeur de Radio Brunet, est convaincu qu’aujourd’hui, pour réussir, il faut partir.

"Le problème est plus large que ça, la France manque d’ambition pour ses jeunes. Moi j’ai plein de camarades qui sont partis à l’étranger lorsqu’ils ont eu leur diplôme. En France, on ne donnait pas les moyens de leurs ambitions. Par exemple, on n’a jamais vu autant de Français qui partent à l’étranger. C’est en allant à l’étranger qu’en plus d’acquérir une expérience professionnelle véritable, ils vont apprendre une langue différente, une autre culture . Et si un jour ils décident de revenir, ils auront un vrai bagage. Quand on reste en France aujourd’hui, après le diplôme c’est pour quoi? Un stage à 500 ou 600 euros par mois? Si on veut monter sa boite ou une start-up, personne ne voudra vous financer. Donc tout les Français partent, justement parce qu’ils ont de l’ambition. Pour apprendre une langue et une culture, il faut qu’ils partent à l’étranger."

Radio Brunet avec A. B.