RMC

Des arrêts maladie sans consultation sur internet, innovation ou scandale? Les avis d'Eric Brunet et Laurent Neumann

RMC
Les éditorialistes Eric Brunet et Laurent Neumann ont débattu ce mercredi du nouveau site proposant des téléconsultations et des arrêts maladie en ligne.

Demander un arrêt maladie sur internet c'est maintenant possible. Le site propose des consultations en télémédecine. Les médecins peuvent délivrer des arrêts maladies de trois jours maximum. Cela pose un problème pour certains qui estiment que ce site est une marchandisation du système de médecine.

L'assurance maladie annonce qu'elle va mettre en demeure le site qui, selon elle, ne respecte pas la loi. Pourtant, Laurent Neumann estime estime que ce type de service pourrait être une bonne idée.

"Ca pourrait permettre de désengorger les cabinets de médecins"

"Je ne vais évidemment pas défendre cette initiative. Elle est montée par des gens qui cherchent juste à se faire de l'argent. Mais sur le fond je pense que c'est une bonne idée, à une condition, c'est que ce soit piloté par la sécurité sociale. Ca pourrait permettre de désengorger les cabinets de médecins. Ca s'appelle la téléconsultation et ça existe déjà. En Allemagne et en Norvège ça a même fait baisser l'absentéisme !"

"C'est un scandale qui va aggraver l'absentéisme"

Eric Brunet n'est pas du tout d'accord avec son camarade et n'y crois pas une seconde.

"Pour moi, c'est un scandale qui va aggraver l'absentéisme. Les Français ne sont pas les Suédois, ni les Allemands. Si tu choisis toi-même ton nombre de jours d'absence, ça va être un carnage. C'est ridicule."
J.A.