RMC

Nathalie Péchalat: "Un problème en haut de la pyramide"

Non, le patinage artistique n'est pas ringard. C'est le cri du cœur de Nathalie Péchalat, double championne d'Europe de patinage, ce mercredi dans Radio Brunet sur RMC.

Ne dites surtout pas à la patineuse artistique Nathalie Péchalat que son sport n'a pas évolué depuis les années 70 et qu'il est un peu "ringard". La double championne d'Europe (en 2011 et 2012) et médaillée de bronze aux championnats du monde (en 2012 et 2014) avec son partenaire Fabian Bourzat ne pouvait rester de glace devant cette affirmation de Pascal Perri ce mercredi dans Radio Brunet. "Ouh là là, certainement pas. Les patineurs d'aujourd'hui ont fait des progrès monstrueux sur tout ce qui est technique, physique, acrobatique... Dans le programme du champion olympique en 2010 il n'y a pas un saut, pas de 'quadruple' dans le programme. Aujourd'hui celui qui gagne le programme libre en fait 6! C'est énorme les progrès qui ont été faits depuis le nouveau règlement de 2006. Il y a une grosse évolution".

"Tout est fait pour plaire aux juges, pas au public"

"Maintenant c'est vrai qu'artistiquement il y a un souci: la prise de risque et la créativité ne sont pas récompensés. Tout est fait pour que ça plaise aux juges, et pas au public", dénonce la patineuse. Nathalie Péchalat reconnaît également un manque de renouvellement à la tête des institutions. "Le gros problème se situe en haut de la pyramide: au sein de la fédération internationale. Ce n'est pas le sport qui est ringard, c'est un peu ses dirigeants qui sont ringards et dépassés. La moyenne d'âge est de 70 balais!"

P. G. avec Pascal Perri