RMC

Relâchement du confinement: "Il ne faut pas jouer à ce petit jeu", s'agace un infectiologue sur RMC

Si le confinement semble être plutôt respecté par les Français, certains sont déjà tentés de relâcher leurs efforts, à l'image de Loïc. Pour l'infectiologue Robert Sebbag, il ne faut faire aucune exception à son confinement.

"Les Français ont respecté la règle, ont respecté le confinement", a relevé Christophe Castaner dimanche soir sur France 2. "Le relâchement, c'est l'allié du Covid", a-t-il aussi déclaré.

Loïc, un auditeur d'Epernay, a avoué dans Burnet/Neumann, ne pas vraiment respecter le confinement. Dimanche, il s'est autorisé un barbecue avec ses voisins: "On s'est permis de faire ça car la voisine garde notre fille, donc on s'est dit que si on avait le coronavirus, notre fille l'aurait transmis à la voisine et à sa famille. Donc on s'est dit que ça revenait au même de se confiner ou pas".

"On ne peut pas prendre ce type de risque"

Une attitude peu responsable selon l'infectiologue Robert Sebbag:

"Il ne faut pas jouer à ce petit jeu. On sait qu'il y a beaucoup de personnes asymptomatiques, et comme on ne peut pas tester, on ne peut pas prendre ce type de risque, il faut être extrêmement prudent. Toutes les exceptions sont valides mais il n'y a aucune limite aux exceptions. Un confinement, c'est un confinement. Le problème de ce virus c'est sa contagiosité énorme. Une personne peut en contaminer trois facilement. Il ne doit pas y avoir d'exception, sinon il n'y a plus de confinement et on laisse filer avec tous les dégâts que cela peut faire".

Le virus a fait 8.078 morts dans le pays, dont 5.889 à l'hôpital et 2.189 dans les Ehpad et autres établissements médicaux-sociaux, dimanche soir. Cela représentait 357 décès de plus en hôpital au cours des dernières 24h.

P.B.