RMC

Si Macron baisse les charges sur le travail, j'augmente les petits salaires et je crée des emplois

Emmanuel Macron reçoit ce mardi les partenaires sociaux pour une première prise de contact avant de lancer sa réforme du travail. Une loi au cœur de son programme, très attendue par Jean d’Arthuis, PDG de "Maison Lejaby". Invité dans Radio Brunet, il s'engage à augmenter les petits salaires si la baisse des charges sur le travail devient effective.

C’est une mesure phare qu’Emmanuel Macron s’est engagé à faire voter s’il était élu: la réforme du code du travail. Sachant la tâche compliquée, le président de la République a réuni ce mardi les partenaires sociaux afin d’entamer le dialogue sur la nature de cette réforme. Une réforme que Jean d’Arthuis, PDG de "Maison Lejaby", invité de Radio Brunet, appelle de ses vœux. 

"Il faut accepter qu’on entre dans une ère de plus grande frugalité pour tout le monde. Tout le monde a besoin de se serrer un peu la ceinture et il faut récompenser l’audace, le risque et l'entrepreneuriat. Ce sont les entreprises qui feront les emplois de demain, donc il faut leur faciliter la vie".

Jean d’Arthuis explique que différentes réformes permettraient selon lui de relancer l’attractivité des entreprises françaises, comme la flexibilité de l’emploi. "Avec un peu plus de fluidité sur l’emploi, la possibilité d’embaucher, de débaucher facilement, et surtout un allègement du coût du travail, l’impact sur les entreprises serait très bénéfique. 30% de charges patronales en moins auraient un impact de plusieurs millions d’euros sur notre compte de résultat".

Le PDG de "Maison Lejaby" l'affirme, si les charges patronales baissent, alors les salaires de ses ouvriers augmenteront. "Ça aurait immédiatement un impact sur l’entreprise et l’augmentation des salaires. Dans ce cas-là, les salariés sont gagnants, encouragés et reconnus. Il faut redonner de la confiance globalement à toutes les entreprises. Si Emmanuel Macron baisse les charges qui pèsent sur le travail, ça augmentera les petits salaires et ça créera des embauches dans ma société".

Radio Brunet avec A. B.