RMC

Un policier: "Le plus dur à vivre, c'est d'être humilié par des adolescents"

Pour expliquer le malaise des forces de l'ordre, Stéphane, policier, a expliqué ce jeudi dans Radio Brunet qu'il se sentait "humilié" par le fait de devoir reculer face à des adolescents ayant un sentiment d'impunité. "Les policiers sont armés, mais ce sont eux qui reculent", déplore-t-il.

A la question "qu'est-ce qui est le plus dur à supporter au quotidien", Stéphane, policier qui est intervenu dans Radio Brunet ce jeudi, répond: "C'est l'humiliation par des adolescents". "Ce sont les ados en France qui font la loi. Des médecins, des pompiers, des policiers… tous ces adultes qui se font agresser par des gamins. Ce sont eux qui font la loi et les adultes doivent être soumis. Et ça fait 20 ans que ça dure".

C'est une des explications au malaise policier, selon Stéphane. Ce "sentiment d'impunité" chez des mineurs délinquants qui les défient sans sourciller. "Dans les manifestations je vois la police reculer, qui se fait agressée, qui subit des violences. Mais quelle image ça donne de la police aux gens ? Celle d'une police fragile, qui a peur, qui recule et ça ne donne pas confiance".

"Dehors vous patrouillez, vous récupérez une caillasse. On en oublierait presque que le fonctionnaire de police a une arme à feu. Il est armé et pourtant c'est lui qui fuit".

"On créé une génération qui a une toute puissance et une impunité vis-à-vis de l'autorité", poursuit-il plus tard.

P. Gril avec Eric Brunet