RMC

"Ça reflète l’état d’esprit d’une grande partie des Français": Stromae dévoile son nouveau titre sur la dépression

Dans une performance inédite, le chanteur belge a dévoilé son nouveau titre "Enfer", en direct au journal du 20h de TF1. Un titre dans lequel il confie avoir eu des idées suicidaires.

Stromae a créé l'événement dans le journal de 20H de TF1 dimanche en dévoilant "L'enfer", nouveau titre de son futur album qui évoque des "pensées suicidaires", alors que l'artiste s'est remis d'un burn-out ces dernières années.

"Du coup, j'ai parfois eu des pensées suicidaires, j'en suis peu fier. On croit parfois que c'est la seule manière de les faire taire, ces pensées qui me font vivre un enfer", entend-on dans ce morceau aux forts relents autobiographiques. Le Belge a présenté ce morceau à la fin du journal télévisé, dans une mise en scène habile, comme si c'était la dernière réponse, en chanson, à la courte interview qu'il venait de donner en plateau.

Le morceau a été mis en ligne sur les plateformes musicales dans la foulée. Le nouvel album de Stromae, "Multitude", sortira le 4 mars et c'est un des disques francophones les plus attendus de 2022.

Une performance qu’a appréciée Kaouther Ben Mohamed, chroniqueuse dans "Les Grandes Gueules" sur RMC et RMC Story. Pour elle, c’est un cri personnel qui fait écho à un mal qui frappe une large partie de la société actuelle.

“Il parle de lui, mais je pense que ça reflète l’état d’esprit d’une grande partie des Français. On parle souvent des adolescents et des jeunes, mais il y a aussi des enfants qui sont de plus en plus dépressifs depuis le Covid-19. Ça reflète l’état de la société aujourd’hui et ça a été fait de manière très originale et unique. Et merci à lui de l’avoir fait parce que je pense que ça parle et ça retentit dans le cœur de beaucoup de Français”, confie-t-elle.

Une carrière mise entre parenthèses

Stromae, retiré du circuit musical depuis 2015, avait déjà dévoilé mi-octobre un premier single, "Santé", dédié aux petites mains, travailleurs du quotidien à qui on ne prête pas toujours attention. Cette fois, "L'enfer" est un peu plus sombre et plus personnel. Comme un écho à ses tourments passés. Son dernier album, "Racine carrée" (2013, après "Cheese" en 2010), avait fait basculer ce musicien de 36 ans dans une autre dimension, pour le meilleur et pour le pire.

Dans le journal de 20H de TF1, Stromae a confié que le travail sur des clips pour d'autres ces dernières années, Billie Eilish, Dua Lipa ou encore OrelSan, entre autres, lui avait "vraiment fait du bien" car "l'attention" n'était alors "plus portée" sur lui.

Avec ce passage télévisé, Stromae continue de faire grimper l'attention autour de son prochain disque. À l'international, il avait déjà fourni une prestation remarquée début décembre autour de "Santé" dans le show de Jimmy Fallon, sur la chaîne américaine NBC.