RMC

"Ce sont nos clients, nos amis...": les commerçants de Belfort se mobilisent pour les salariés de General Electric

RMC
Une mobilisation générale impliquant tous les partis, syndicats et habitants est organisé ce samedi à Belfort pour soutenir les salariés de General Electric qui risquent de perdre leur emploi.

A Belfort, les habitants se préparent pour la grande mobilisation en soutien aux salariés de General Electric. Ils sont touchés par un plan social de grande ampleur qui pourrait concerner plus de 1.000 postes pour le territoire de Belfort.

Une manifestation est donc organisée ce samedi, vue comme une “union sacrée”: tous les syndicats, patronaux ou salariés, tous les partis politiques seront représentés, du Territoire de Belfort mais aussi du Pays de Montbéliard et du Haut-Rhin.

De nombreux élus ont aussi indiqué qu’ils seront présents, comme Jean-Luc Mélenchon, leader de la France Insoumise, la socialiste Marie-Noëlle Lieneman, Nathalie Artaud, porte parole de Force Ouvrière ou encore les élus du Rassemblement National de Bourgogne et de Franche-Comté. 

Les commerçants inquiets pour leurs amis et pour l'avenir économique de la ville

Les commerçants, eux aussi, baisseront le rideau durant la manifestation, inquiets pour les salariés et pour l’avenir économique de la Cité du Lion. Un plan social qui rappelle des souvenirs à certains, fait peur pour l’avenir d’autres. 

Nous avons rencontré Denis, patron d’un restaurant de la ville et ancien salarié d’Alstom pendant 40 ans. Des plans sociaux il en a déjà vu passer.

"J’ai malheureusement connu tout ça parce que quand je suis arrivé en 1973 on était 1200 personnes. Je suis parti en 2013 on était 600, la moitié. La bataille est toujours la même."

Aujourd’hui sa terrasse sera fermée, priorité à la manifestation de soutien aux salariés.

"C’est normal, pour faire évoluer les choses dans le bon sens ça dépendra de la mobilisation des gens."

"Ce sont nos clients, ce sont des amis, ce sont des gens de notre famille… On luttera jusqu’au bout"

Comme lui, toute la ville est mobilisée. Préserver ces emplois, c’est préserver tout le territoire reconnaît Marie-José Fleury est présidente de l’association des commerçants de Belfort.

"C’est le sujet de conversation chez tout le monde. C’est obsédant. C’est notre avenir qui est en jeu, celui de nos enfants. Ce sont nos clients, ce sont des amis, ce sont des gens de notre famille… On luttera jusqu’au bout"

Avec cette manifestation, les Belfortains espèrent une chose : faire réagir les pouvoirs publics.

Alice Froussard (avec James Abbott)