RMC

Comment faire baisser plus efficacement le chômage?

Les processus de recrutement dans les entreprises seraient inefficaces et beaucoup trop longs, contribuant aux chiffres élevés du chômage en France.

Maintenant que le marché du travail est revenu à son niveau d’avant la crise sanitaire, les économistes du Conseil d’analyse économique, qui conseille le premier ministre, reviennent sur l’explication toujours avancée pour expliquer le chômage plus élevé en France que dans les pays comparables: l’inadéquation entre les compétences des salariés d’un côté, et les besoins des entreprises de l’autre.

Un décalage qui expliquerait à la fois pourquoi il y a autant de chômeurs et en même temps autant d’entreprises qui peinent à trouver l’oiseau rare…

Est-ce que c’est la bonne explication?  

Et bien non. Ces problèmes d’adéquation entre offre et demande sur le marché du travail sont stables depuis 10 ans. Si des politiques publiques permettait de déplacer autant de gens que nécessaires vers les régions et les métiers qui manquent de bras, le taux de chômage baisserait, au maximum, de 8,1 à 6,9 %, ce qui nous laisserait encore au-dessus de la moyenne de nos voisins.  

En fait, la coexistence d’un taux de chômage durablement élevé d’un côté et de besoins de main d’œuvre insatisfaits de l’autre pourrait venir d’efforts de recherches d’emploi insuffisants du côté des chômeurs. Mais la récente réforme de l’assurance chômage pourrait corriger ce problème, assurent économistes du Conseil d'analyse économique. 

Le vrai sujet aujourd’hui, c’est l’inefficacité des processus de recrutement dans les entreprises, trop longs, trop souvent sans méthode, notamment dans les PME.

Comment les rendre plus performantes?

L’accompagnement des entreprises doit être renforcé, mais Pôle emploi n’y arrivera pas tout seul: donc il faut mobiliser aussi les entreprises d’intérim ou certains acteurs du recrutement en ligne, qui proposent déjà des outils adaptés. Pôle Emploi pourrait être le pilote de ce marché de l’accompagnement des entreprises, mettant en concurrence plusieurs prestataires.

Emmanuel Lechypre