RMC

Electricité, gaz... Êtes-vous prêts à faire des efforts pour limiter votre consommation d'énergie?

TotalEnergies, EDF et Engie demandent aux Français de réduire "immédiatement" leur consommation d'énergie dans une tribune au JDD. Entre fatalisme, colère et astuces, RMC a pris le pouls des Français à Nîmes.

Les Français doivent réduire "immédiatement" leur consommation d'énergie. Les PDG des trois géants français de l'énergie, TotalEnergies, EDF et Engie, ont publié dimanche, dans le JDD, une tribune commune invitant chacun d'entre nous à baisser notre consommation "de carburant, pétrole, électricité et gaz".

"L'effort doit être immédiat, collectif et massif. Chaque geste compte" indiquent les trois énergéticiens.

Cette mobilisation de tous doit permettre d'endiguer le risque de pénurie et de flambée des prix de l'énergie qui menacent disent-ils "la cohésion sociale" l'hiver prochain.

Un appel qui passe mal chez certains

Mais dans ce genre d'appel, le premier risque est de tomber sur ceux qui vivent mal qu'on leur fasse la morale. Françoise est retraitée à Nîmes. Elle aimerait que les géants de l'énergie balaient devant leur porte et "donnent l'exemple en n'allant pas piller dans les pays étrangers tout ce dont ils ont besoin."

"Cet hiver, j'ai déjà chauffé à 19°C. Si je dois baisser, je baisserai", assène la retraitée.

Surtout que certains n'ont pas attendu l'hiver dernier pour baisser leur consommation d'électricité, Thierry a mis "depuis dix ans des capteurs solaires thermiques sur mon toit pour la production d'eau chaude".

"Je la coupe de mai à octobre et j'ai une énergie gratuite pendant cinq mois", explique-t-il.

Cette astuce, certes coûteuse au départ, lui a permis de faire baisser sa facture d'électricite de 30%.

Alain a quant à lui fait baisser son budget essence, en délaissant sa voiture. Il a parcouru seulement 1.000 kilomètres sur les six derniers mois. Alors quand on lui demande s'il pourrait faire plus que ça, il répond en plaisantant:

"A part mourir et ne plus avoir besoin d'énergie..."

"Un message pour les politiques"

Cet aveu d'impuissance, c'est bien la preuve, d'après Nicolas Goldberg, spécialiste de l'énergie, que ce n'est plus seulement aux "particuliers qui doivent éteindre la lumière derrière eux" de faire des efforts, mais que cet appel des géants de l'enérgie est aussi et surtout "un message pour les politiques" et les pouvoirs publics :

"En France, on n'a pas pris la mesure de cette crise car on a bloqué les prix, pour des bonnes raisons. Il fallait un signal fort car on va au devant de gros problèmes pour cet hiver", explique ce spécialiste.

D'après lui, pour faire baisser durablement la facture énergétique du pays, les pouvoirs publics doivent notamment intensifier la rénovation thermique des bâtiments.

Alfred Aurenche et Estelle Henry avec MM