RMC
en direct

EN DIRECT Energie, carburants: les réponses de Bruno Le Maire sur les aides

Le gouvernement a annoncé une indemnité carburant de 100 euros pour aider les 10 millions de travailleurs les plus modestes. Des aides sont également attendues par les artisans pour faire face à la hausse des prix de l'énergie. Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie et des Finances, était l'invité exceptionnel d'"Apolline Matin" ce jeudi sur RMC et RMC Story. Il a annoncé la prolongation du "guichet électricité" pour les artisans en 2023.

Geoffroy Roux de Bézieux: "L'Etat ne peut pas ouvrir le portefeuille tout le temps"

Le "coup de gueule" de Bruno Le Maire contre les fournisseurs d'énergie

De nombreux artisans s'inquiètent de leur facture à venir. C'est le cas d'Alexandra, boulangère, qui réclame à Bruno Le Maire une aide immédiate et déplore "l'hécatombe" parmi ses collègues. Et elle déplore que son fournisseur d'énergie, EDF, ne soit pas capable de calculer l'amortisseur, cette aide qui s'adresse aux TPE et PME pas éligibles au bouclier tarifaire.

Une situation qui agace Bruno Le Maire: "Je comprends votre inquiétude. Il n’y aura pas d’hécatombe, nous ferons tout pour sauver les boulangers. Je dois voir le président d’EDF demain et je vous le dis, vous devez inscrire l’amortisseur sur votre facture pour qu'il soit intégré et que ça puisse vous rassurer sur ce que vous aurez à payer", lui a-t-il répondu avant de prévenir le fournisseur d'énergie.

"Je veux pousser un coup de gueule: on envoie des factures aux gens qui ne correspondent pas à ce qu'ils auront à payer, sans indiquer l'amortisseur, que c'est des tarifs d'hiver et que ça doit être lissé sur l’année", a déploré le ministre de l'Economie.

"Je demande aux énergéticiens d’inscrire sur la facture le montant, que chacun fasse son boulot et le pays tournera mieux", a appelé Bruno Le Maire.

Plus d'informations ici.

Alerte info

Bruno Le Maire: l'indemnité carburants pourra être demandée à partir du 16 janvier

Après l'annonce mercredi de l'aide aux carburants de 100 euros, certains s'interrogent. Sébastien, auditeur de RMC, a profité de la venue de Bruno Le Maire pour lui poser une question.

"Concernant l'aide sur l'essence, le critère kilométrique n'est plus retenu, c'est le revenu. Quelqu'un qui gagne 1.300 euros et qui fait 5 km pour aller bosser va avoir ces 100 euros, mais celui qui gagne 1.400 et qui fait 80 km, il n'aura rien, c'est bien ça?", a-t-il demandé.

"Quand nous avons examiné ces possibilités au Parlement, beaucoup d'oppositions nous ont dit que notre système était trop complexe. Il faut faire simple, immédiat et rapide, c'est ce que nous avons fait", explique Bruno Le Maire.

Il ajoute: "L'indemnité carburant sera disponible à partir du 16 janvier. Tous ceux qui utilisent leur véhicule pour aller travailler pourront aller chercher l'aide sur la Direction générale des finances publiques [...] on a voulu, avec Élisabeth Borne faire simple, massif et immédiat."

Une fois la demande effectuée et complétée, le versement sera fait sous 8 jours.

Plus d'informations ici.

Bruno Le Maire: "Je ne laisserai tomber personne face à l’inflation"

Invité sur RMC, Bruno Le Maire a affirmé que personne n'avait été laissé tomber pendant la crise Covid. De fait, "je ne laisserai tomber personne face à l’inflation", a-t-il affirmé.

Il a également annoncé la mise en place "dans chaque département, d'un accompagnement personnalisé des entrepreneurs qui ont des difficultés". Concrètement, un numéro vert a été créé: c'est le 0 806 000 245.

Par exemple, "vous venez de recevoir votre facture, les 20% en moins sont indiqués, de plus, vous savez qu’au 1er janvier, vous pourrez déclarer vos factures au guichet que je viens d’annoncer et avoir une réduction jusqu’à 35%, si malgré cela, vous avez accumulé des dettes d’Urssaf, des problèmes de trésorerie, si vous n’y arrivez pas et que votre entreprise a de belles perspectives, alors on vous apportera une aide", a-t-il précisé.

"Ça pourra être un étalement de la dette sociale, un soutien de trésorerie: il y aura un soutien pour chaque entreprise", a ajouté Bruno Le Maire.

L'exemple sur une facture de 4.000 euros

Bruno Le Maire sur RMC:

"S’il a une facture de 4.000 euros, alors qu’il était à 1.000 euros, le fournisseur d’énergie va indiquer qu’en fait c’est sans doute autour de 3.200 euros, c’est-à-dire 20% en moins. Le boulanger va dire que c’est toujours au-dessus de 3% de mon chiffre d’affaires, qu’il n’arrive toujours pas à faire face, alors il va déclarer sa facture au guichet, de manière très simple. Et sa facture sera ramenée à 2.600 euros, 35% de moins. C’est toujours plus que les 1.000 euros de cette année, mais c’est un effort considérable. Cela permettra d’alléger la facture jusqu’à 35%."

Alerte info

Bruno Le Maire annonce la prolongation des aides pour les artisans

Bruno Le Maire sur RMC:

"Nous avons entendu le cri d’inquiétude des boulangers. Nous les avons reçus à plusieurs reprises. Nous avons vu que la situation n’était pas tenable pour aller plus loin et qu’il fallait aller plus loin. Ça vaut aussi pour les bouchers et un certain nombre de PME. Je comprends cette inquiétude, cette angoisse de tous les artisans. Ils se disent qu’ils ne vont pas pouvoir payer. La première chose, c’est de leur dire qu’ils vont avoir 20% de moins sur cette facture. Il y aura un amortisseur. A partir du 1er janvier, sur toutes les factures, il y aura 20% de moins. C’est pour toutes les entreprises de moins de 250 salariés. Pour répondre à l’inquiétude, il y aura cet amortisseur de 20% et nous maintiendrons au 1er janvier 2023 le guichet électricité dont bénéficient aujourd’hui les PME. Il devait être supprimé mais il sera maintenu pour alléger un peu plus la facture des artisans et toutes les PME qui consomment beaucoup d’électricité. Cela représentera un allègement de la facture jusqu’à 35%."

Plus d'informations ici.

Indemnité carburant: "Pas la bonne méthode" selon l’UFC-Que Choisir

Invité de "Charles Matin" ce jeudi sur RMC, Alain Bazot, président de l'UFC-Que Choisir, dénonce la nouvelle indemnité carburant de 100 euros présentée par le gouvernement. "Ce n'est pas la bonne méthode. Nous avons une critique fondamentale et sévère de l’approche du gouvernement. On est face à un incendie et c'est comme si on utilisait des seaux d'eau pour y remédier. Les prix payés par les consommateurs dépendent des marchés internationaux, et là on n’y peut rien, des intermédiaires comme les compagnies pétrolières qui dégagent des profits faramineux et le gouvernement à la fin profite de cette hausse des prix (20 % de TVA et TAV sur les taxes). C'est une rente pour le gouvernement qui fait du consommateur de carburant une vache à lait. Pour financer le fait de jouer sur les taxes, il faut prévoir une contribution spéciale des surprofits. C'est indécent, ces dizaines de milliards d'euros qui ne sont pas régulés par le marché. Le rôle de l'État est de récupérer ce que les consommateurs payent. Il y a une aberration, c’est la TVA sur les taxes, la TVA sur la TICPE. On demande qu'elle soit supprimée. Si on la supprime, c'est 13 centimes directement sur le prix à la pompe. En roulant 30.000 km par an, ça fait 390 euros en gain de pouvoir d’achat. C'est fondamentalement injuste de cibler avec ce seuil de 1 300€". On n'a pas bien ciblé l'effet de seuil."

Plus d'informations ici.

Bruno Le Maire sur RMC

EVENEMENT RMC. Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie et des Finances, est l'invité exceptionnel d'"Apolline Matin" ce jeudi sur RMC et RMC Story. Rendez-vous à 7h40 puis à 8h10 face aux auditeurs.

Comment toucher l'indemnité carburant?

Il faut remplir quelques conditions financières pour pouvoir bénéficier de l'aide carburant. Selon nos informations, voici les montants estimés des plafonds du dispositif.

Il faut ainsi un revenu fiscal de référence inférieur 14.700 euros par an par part. Ce qui correspond environ à 1.314 euros nets par mois pour une personne seule (sans revenus complémentaires). Ainsi, un Français travaillant 35h au SMIC, qui touche en moyenne 1.235 euros nets par mois, bénéficiera de cette nouvelle aide qui sera mise en place au "début de l'année 2023" comme l'a précisé Elisabeth Borne.

Pour un couple avec un enfant, le plafond monterait à 3.285 euros nets par mois, une femme seule avec deux enfants 3.285 € nets, 3.941€ nets pour un couple avec 2 enfants et 5.255€ nets pour un couple avec 3 enfants.

Un couple modeste qui travaille et possède deux voitures pourra bénéficier de deux aides, soit 200 euros, une aide qui s'applique d'ailleurs à tout type de véhicule y compris les deux-roues.

Carburant: une aide de 100 euros pour les travailleurs les plus modestes

Une indemnité carburant d'un montant de 100 euros pour l'ensemble de l'année 2023 sera disponible à partir de début janvier pour les 10 millions de "travailleurs" les plus modestes, a annoncé mercredi la Première ministre Elisabeth Borne. Un dispositif qui sera doté d'une enveloppe d'environ 1 milliard d'euros.

Une aide versée en une fois, pour 2023, qui concernera la moitié des ménages, soit ceux situés dans "les cinq premiers déciles" de revenus. Une aide en "prolongement" de la ristourne carburant qui prend fin en décembre 2022.

RMC