RMC
Alerte info

Carburant: Borne annonce une aide de 100 euros pour les 10 millions de Français les plus modestes

Plus de 28% des stations rencontrent encore des difficultés d'approvisionnement en carburants

Plus de 28% des stations rencontrent encore des difficultés d'approvisionnement en carburants - GUILLAUME SOUVANT

La Première ministre Elisabeth Borne annonce ce mercredi matin un nouveau chèque carburant de 100 euros pour les 10 millions de Français les plus modestes.

Nouvelle aide pour aider les Français à faire le plein d'essence. La Première ministre Elisabeth Borne annonce une aide de 100 euros pour les 10 millions de Français les plus modestes. Invitée de RTL, la cheffe du gouvernement explique que ce nouveau coup de pouce entrera en vigueur en début d'année 2023.

La ristourne du gouvernement à la pompe prend en effet fin à la fin du mois de décembre 2022, et l'exécutif comptait initialement mi-novembre mettre en place un "dispositif" pour les gros rouleurs les plus modestes par la suite.

"C'est le relais de la ristourne carburant", explique Agnès Pannier-Runacher

"Ça représente une remise de l'ordre de 10 centimes par litre si vous faites 12.000 kilomètres par an", assure-t-elle, précisant que ce dispositif sera doté d'une enveloppe d'environ 1 milliard d'euros.

Ceux qui se rendent à leur travail en voiture, et font partie des 50% de Français qui ont les revenus les plus modestes, il faut "se déclarer sur la plateforme du ministère de l'Economie" pour recevoir l'aide comme nous le précise Agnès Pannier-Runacher sur RMC-BFMTV.

"C'est le relais de la ristourne carburant", explique-t-elle.

Quelle limite de revenu pour toucher la prime?

Matignon a précisé à RMC que pour savoir si vous serez éligible à l'indemnité carburant de 100 euros versée en janvier, il faut regarder le revenu fiscal de référence. Il doit être inférieur à 1.314 euros pour une personne seule et 3.285 euros pour un couple avec un enfant.

J.A. avec AFP