RMC

En France, plus aucune voiture neuve ne se vend à moins de 10.000 euros

Pièces détachées: quand le pare-choc d'une petit Renault coûte plus cher que celui d'une luxueuse berline

Pièces détachées: quand le pare-choc d'une petit Renault coûte plus cher que celui d'une luxueuse berline - AFP

Si vous voulez acheter une voiture neuve en France aujourd'hui, il faudra débourser au moins 10.000 euros. En effet, plus aucun modèle de véhicule neuf ne se vend en-dessous de cette barre symbolique.

Plus aucune voiture neuve ne se vend en France en-dessous de la barre symbolique des 10.000 euros. La dernière, c’était le Dacia Sandero, qui depuis quelques semaines se vend désormais 11.490 euros pour la version essence. Or, cette voiture s'affichait encore à 9.990 euros en fin d'année dernière et même à 8.690 euros fin 2020, l'année de lancement de la troisième génération de la Sandero. Soit près de 2.800 euros de moins que le tarif actuel.

Et les véhicules d’entrée de gamme des autres constructeurs sont sensiblement plus chers. Chez Renault, c'est toujours la Twingo qui représente l'entrée de gamme, avec un prix de départ à 15.750 euros.

Un effort économique moindre qu'en 1985

Chez Stellantis, Fiat s'impose comme la marque la plus abordable avec sa Panda, qui démarre actuellement à 13.000 euros. Un tout petit peu au-dessus des Hyundai i10 et Kia Picanto.

Le prix moyen d'une voiture en 1985, c’était 16.000 euros (euro constant) et c’est 28.000 euros aujourd’hui. Soit une augmentation de 70%, mais il y a un trompe l'œil. En réalité, ça représente un effort moindre. En 1985, le modèle le plus vendu était la Clio et il fallait 6,3 mois pour se l’acheter contre 4,5 aujourd’hui.

Emmanuel Lechypre