RMC

Européennes: faute de budget, certains petits partis ne peuvent pas imprimer leurs bulletins de vote

En France, l'impression des bulletins de vote ou des affiches de campagne est à la charge des partis. L'État rembourse ces frais si le parti atteint la barre des 3%.

Dimanche, partout en France métropolitaine, les bureaux de vote ouvriront à 8 heures pour le début du scrutin des Européennes. Mais faute de ressources financières, certaines listes n’auront pas de bulletins pré-imprimés. En effet parmi les 34 listes en lice pour ces élections, certaines ont décidé de demander à leurs électeurs d'imprimer eux même leur bulletin.

Car en France, l'impression des bulletins de vote, des affiches électorales, des circulaires, est à la charge de la tête de liste du parti. L'État rembourse uniquement les candidats qui atteignent 3% des suffrages exprimés.

Dans la commune de Portet-sur-Garonne, près de Toulouse, Vincent est très étonné, car il vient de découvrir qu’il n’y aura pas de bulletins pour toutes les listes.

"C’est un manque de clarté je pense, on devrait pouvoir autoriser ou fournir les moyens à ces petits partis de pouvoir imprimer ces bulletins, pour la démocratie, ce n’est pas forcément bien", affirme-t-il.

13 listes sans bulletin

La solution, c’est donc d’imprimer le bulletin en allant sur le site de la liste concernée, ce qui surprend Adeline. "C’est hyper gênant d’aller sur internet de l’imprimer et en plus est-ce qu’ils vont vraiment accepter ou pas dans les bureaux de vote? S’ils ne font pas la bonne taille, ils ne les prendront pas en compte, c’est vraiment problématique", estime-t-elle. 

Pour que le bulletin soit accepté, il y a des règles, Yves Bonamich est le président du bureau de vote de Portet-sur-Garonne, 6671 électeurs.

"C’est un modèle format A4 qui doit faire 70 grammes, alors on n’aura pas de balance pour le peser, mais il faut que cela soit sur un fond blanc, avec une écriture de couleur, mais une couleur unique", détaille-t-il. 

Dans cette commune, située près de Toulouse, 13 listes ne disposeront pas de bulletins de vote.

Jean-Wilfrid Forquès avec Guillaume Descours